06 juillet 2011

allez je vous jette encore des fleurs,

ça peut pas vous faire de mal bien au contraire :2011_06_07_133

 

Posté par melancolie85 à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


festival

Bientôt, le festival. A la différence des autres années, je n'ai pas pris le pass. Il était en vente trop tôt sans que l'on connaisse le programme. Alors on s'est dit "des fois qu'aucun spectacle ne nous plairait, on ne le prend pas". Quelle erreur, finalement j'ai acheté 6 concerts un à un et la note est plus enflée que d'habitude. Ce sera Tri Yan pour commencer, avec ma cousine, puis Jamel Debouze, avec ma fille, car ma cousine ne peut pas le voir, puis Y. Noah (je le vois pour la 3ème fois et j'en redemande à chaque fois) avec mon mari car ces places là ont été en vente plus tard, concert supplémentaire non prévu au départ, J.L.Aubert-Louis Chedid avec ma cousine, Ph Katherine-R. Gothainer avec ma cousine, les cow boy fringuants avec ma cousine. Après tout ça, je risque d'être sur les genoux, mais le temps que ça durera, je savourerai l'instant. J'aime l'endroit du festival, je n'aime pas forcément la foule quoique c'est parfois magique d'humanité. Ce que je n'aime pas, c'est quand on arrive et que l'on croise des connaissances, pas très envie de ça, pas envie de bouger pour aller dire bonjour, j'ai peur de ne pas retrouver ma place. En principe, je me place et je ne bouge plus guère, même pas pour faire pipi.

Ce que je n'ai pas aimé cette année, c'est que quand j'ai dit que j'allais voir J. Debouze, certaines me regardent avec un air de dégoût. "ah je peux pas le voir, il est sans gêne, impoli, etc etc etc". Moi, je l'ai souvent regardé en dvd avec mon jeune fils qui l'imitait dans ses sketches, et qu'est ce que j'ai pu rigoler. Sinon, je peux pas dire que je le connaisse et que je sache grand chose de lui. On verra bien.

Posté par melancolie85 à 09:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 juillet 2011

Heureusement

2011_06_07_101

J'ai des fleurs, elles sont un vrai bonheur pour passer l'été, quand ça ne va pas, je vais leur parler.

Ici ce sont des géraniums lierre et des euphorbes, découverte de cette année. Et en plus, si vous cherchez la petite bête, vous allez la trouver .......

Bientot d'autres photos pour égayer ce blog austère.

Posté par melancolie85 à 21:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 juillet 2011

un dimanche

On devait se retrouver 3 couples et une amie comme nous le faisons tous les ans. C'était prévu ce dimanche mais il y a quelque temps, un couple s'était désisté car ils avaient un baptême. Puis, ces derniers jours, l'une m'a dit que son homme serait surement aux moissons, j'ai répondu que chez nous ce serait surement pareil. Pas question d'annuler pour autant, mon amie qui est seule m'interroge récemment, je lui dis que c'est toujours d'actualité mais qu'on sera seulement toutes les trois.

Hier je passe chez S., on devait s'appeler, je n'avais pas de nouvelle. Il faut toujours que j'active. Du coup, je l'appelle ce matin, finalement je ne la sens pas convaincue de venir dès le midi, j'appelle R. qui est mon ancienne voisine, elle est partie car elle a vendue suite à son divorce, je lui demande si elle a préparé son pic nic. Non, alors je lui propose de venir manger avec moi. Le melon et le poulet feront l'affaire pour nous deux. Mon mari est venu manger tôt. Nous avons déjeuné toutes les deux dehors. Puis S. est arrivée pour le café. Je l'avais sentie gênée de laisser son homme manger seul. Avec R., quand on était toutes les deux, on a parlé de tout, de rien, je lui ai parlé du S.E.L. Puis nous sommes parties toutes les trois marcher, un circuit habituel dans la forêt 10 km, à l'ombre, au soleil, le temps était parfait.

On a parlé, il y avait des conversations qui m'ont énervée, par rapport aux étrangers, je sens toujours la méfiance, etc. Je n'aime pas ça. Et puis par rapport à marcher ou courir seule, c'est trop dangereux maintenant et patati, et patata. Non, je ne veux tomber dans la peur extrême. J'ai des peurs, mais pas celle là alors laissez moi croire qu'on peut encore se promener tout seul sans craindre le pire. Ce style de conversation ne m'aide pas, si elles savaient.

Puis au retour, bien fatiguées, nous avons mangé de la tarte et bu pour nous rafraichir.  Mon fils aîné était là et il m'a quasi présenté sa nouvelle amie. J'étais mal à l'aise car S. et R. étaient encore là. Elles sont parties. Ils ont vite goûté la tarte. Puis j'ai du les emmener à la gare. Elle a l'air très sympa. Toujours le même genre de fille : brune, plutôt grande, et cheveux longs épais ondulés. A la différence que celle ci est américaine. Bon, je n'y avais pas pensé mais qu'est ce que ça fait. Rien. C'est une fille qui a l'air bien dans sa peau, qui a apprécié notre région, qui semble très vivante et gaie. Si mon fils est heureux, alors tout va bien.

Posté par melancolie85 à 23:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2011

la vie va

Aujourd'hui, mon jeune fils est parti. Je sais qu'il est bien arrivé. Ces derniers jours, tout s'est mis en place pour lui, en Belgique, il a de la chance, un agriculteur de là bas le prend en stage et une connaissance professionnelle le logera. J'ai eu l'impression au téléphone de ne tomber que sur de bonnes personnes. Il n'a fait aucun effort pour trouver ce stage, mais si au moins ça se passe bien, ça lui prouvera que ça valait la peine et ça lui donnera peut être envie de voyager un peu.

 Ma fille est rentrée hier soir de quelques jours de vacances en Normandie, elle était contente de son séjour. Mon aîné est là pour le week end. Je n'aurais jamais pensé qu'ils aimeraient autant revenir à la maison une fois adulte, on s'est tellement embrouillé souvent, finalement tout va bien maintenant.

Je suis allée voir ma mère cet après midi et nous avons regardé le tour de France ensemble. Oh elle n'a pas tout capté, mais nous avons passé ce moment en regardant la télé, je ne suis pas sure qu'elle s'en souvienne, hélas, pas sure du tout. Elle avait rangé des vêtements propres n'importe où.

Ce soir, je suis seule à la maison, l'homme est parti dans les champs pour la première récolte de l'été. Week end ou pas, quand faut y aller, faut y aller. C'est calme, ça me fait du bien le calme. Je ne peux pas vivre dans l'agitation continuellement. Mon cerveau ne le supporte pas. Je vous souhaite une bonne nuit. Je vais me coucher.

 

Posté par melancolie85 à 23:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 juillet 2011

le tour

C'est parti pour un tour. Cà ne se passe pas loin. On a des infos déjà depuis longtemps par la Presse. Cette semaine, nous avons appris qu'une route serait fermée samedi dans la ville d'à côté, et même certains commerces seraient fermés aussi, ben oui puisque la route est fermée, personne ne peut y aller. Je suis allée ce matin faire des courses par précaution, demain je ne mettrai pas les pieds dans cette ville d'à côté. Si j'étais passionnée, j'irai. Autrefois on était allé voir, surtout pour la caravane. Ce matin, j'en ai déjà vu des voitures et des voitures publicitaires, et plein d'hommes en maillot jaune dans le magasin. Hélas, ça ne me ravit pas. Cà me laisse impassible. Ce que m'évoque le Tour de France : mon père le regardait, il aimait ça, et j'aimais bien le voir aimer quelque chose. C'était bien le seul sport qu'il aimait. Mon homme n'est pas non plus passionné par tout ça. Ce sera sans nous, nous regarderons peut être à la télé, un peu. En tout cas, il y a de l'animation dans la ville voisine, certains sont surement réjouis, d'autres moins.

Posté par melancolie85 à 16:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2011

des moments pour moi.....

A vrai dire, j'ai beaucoup de chance, je gère mon temps comme je veux. Et pourtant, ce n'est pas facile pour moi d'y arriver. Toujours à faire, comme tout le monde bien sûr, mais sans doute très mal organisée, et puis j'ai un gros défaut, je me lève trop tard.

Samedi, nous avions un pique nique de l'asso des anxieux, tous les ans, on propose quelque chose en fin de saison, hélas tous les ans, c'est la même chose, très peu de gens sont intéressés ou disponibles. Nous étions 3, trois à se retrouver pour un pique nique dans un joli endroit historique de notre région. Il faisait très très beau, nous avons profité du moment, puis visité les lieux où avait lieu une répétition de spectacle qui se tiendra tout l'été. J'ai bien aimé ce moment avec S. et L. Puis je suis rentrée. J'étais bien.

Dimanche, nous avions rendez vous en famille pour une animation d'un mariage prochain. Là également certains manquaient pour indisponibilité et d'autres ont choisi carrément de ne pas venir. Cà nous ennuie ces gens là qui ne veulent faire aucun effort. Bref, nous avons quand même prévu quelque chose et pourtant dieu qu'il faisait chaud à ne rien faire, sur nos chaises.

Lundi après-midi, j'ai rencontré deux amies pour un mini atelier d'écriture que l'on s'est fait nous mêmes. La saison est finie, et comme cela nous manque, nous voulons de temps en temps tenter d'en faire nous mêmes. Nous avons été bien reçues chez A. Nous avons surtout beaucoup discuté. Puis comme nous n'avions pas prévu grand chose pour écrire, j'avais eu une idée : nous avons listé des expressions avec "pierre", puis nous les avons lues, et à partir de nos expressions trouvées, nous avons écrit un texte assez court. Cà nous a plu. C'est que nous ne sommes pas animatrices, ce n'est pas si simple. Nous pensons refaire cela de temps en temps.

Posté par melancolie85 à 18:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

stress

Mon fils doit faire un stage à l'étranger, c'est obligatoire dans ses études. Il n'aime pas partir. Aussi il a choisi d'aller à l'étranger mais au plus près, en Belgique. Nous avions un contact par quelqu'un de notre connaissance. C'était ok au téléphone avec lui. Depuis, impossible de l'avoir. Je viens juste de l'avoir cet après midi, après avoir essayé des tas de fois, et aussi par mail. Il nous a donné enfin deux adresses de stage possible. Cà urge. Il part à la fin de la semaine. J'ai horreur de ça. Rien de préparé. Il faut contacter ces gens : l'un est entrepreneur de travaux agricoles, l'autre est fermier. J'ai eu du mal à le comprendre au téléphone, il parle vite et avec l'accent. J'espère que ça va aller. Je stresse pour mon fils. Il est sensible, mais ça va lui faire du bien. D'autant plus que sa petite copine sera aussi par là bas, en stage dans le monde des chevaux. Pourvu que tout se passe bien. Une fois il était parti sur Bordeaux et il m'appelait pour que j'aille le chercher. Je n'avais pas cédé, et au bout de quelques jours, ça allait mieux. Ce n'est plus un gosse, mais il n'aime pas partir. C'est pour 2 semaines, ça va aller, ça va aller.

Posté par melancolie85 à 17:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2011

en cours

J'ai proposé à ma soeur de garder ses 2 petites filles. Mon neveu et sa femme déménagent bientôt avec l'aide de la famille et ce matin au téléphone ma soeur s'inquiète de cette journée, je comprends que ça n'a pas l'air très organisé pour la garde des filles alors je m'empresse de lui proposer de les prendre pour la journée. Elle répond évasivement, elle le dira à son fils. J'aimerais tellement les garder. Je les aime beaucoup et les vois si peu, ce sont mes petites nièces.

Je suis allée voir ma mère, tout allait comme à l'habitude, ni plus ni moins, nous sommes sorties dans le parc, j'ai revu une dame, une ancienne commerçante que je connaissais avant de me marier, dans ma commune d'origine, nous avons discuté de ce que nous étions devenues, elle m'a bien reconnue (bon j'étais avec ma mère, c'était sans doute facile) mais souvent on ne me reconnait pas, ça m'a fait plaisir. Et puis j'ai discuté avec quelques résidents à l'intérieur, ils sont contents d'échanger.

Je suis passée faire des courses, j'ai rencontré une amie, puis une jeune personne qui est venue un peu à l'écriture et qui est très sympathique.

J'ai eu grande conscience de ces moments et de leur qualité. Et puis finalement je suis moins seule que je le pense. Je pense souvent que je suis seule vis à vis des gens de ma commune que je cotoie si peu, je prends de la distance avec l'asso, tout ce qui s'y passe dernièrement me met mal à l'aise, mais je ne dois pas être la seule à me sentir en dehors de ma commune, le principal c'est de ne pas être totalement seule.

 

Posté par melancolie85 à 22:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Un pèlerin

Mardi soir, j'aurais pu aller à la fête de la musique où était invitée à participer l'asso d'écriture. Mais je n'étais pas emballée. Ce même soir, un film que je voulais voir passait sur canal. Finalement, rien de tout ça. Mon homme arrive : je te ramène un pèlerin. Quoi ! je pensais pèlerin pour dire quelqu'un. Non c'en était un de vrai PELERIN. C'était donc la 4ème fois que nous recevions un pèlerin de compostelle. Celui là était parti de Belgique, il veut faire l'aller et retour : 6 mois de congé pour ça. Habituellement ils appellent pour réserver leur nuit. Celui là arrive près de chez nous et mon mari passe au même moment, s'arrête discuter, d'autres pèlerins aussi sont là mais d'un autre genre : les 2 femmes marchent et les 2 maris au volant de leur camping car (chacun le leur) font le trajet en voiture, assurent l'intendance, et ils ne font que quelques jours. Appparemment, la rencontre a été conviviale, ils ont offert l'apéro. Puis le belge a demandé s'il pouvait planter sa tente chez nous et vu le temps, mon homme a proposé la petite chambre de chez nous. Il a accepté. Il n'avait pas demandé le couvert, c'est moi qui lui ait proposé. Il m'a dit que ce n'était que des repas sandwichs depuis qu'il était parti. Alors j'ai proposé pizza maison et salade, ça lui aura fait du bien. Nous avons discuté de nos régions, de nos métiers : lui est marin, de tout, de rien. La soirée a passé. Je ne l'ai pas revu le lendemain, il a pris le petit déjeuner, je n'étais pas levée. Il a emporté quelques mini pizzas froides. Il nous a dit qu'il n'était pas bien dans sa tête, qu'il faisait le chemin pour se guérir. Je n'aime pas trop les "changements de dernière minute", ce mardi soir n'était pas du tout prévu comme ça, mais j'ai accepté cela avec plaisir. De plus c'était son anniversaire : 44 ans ce jour là. Si j'avais su j'aurais fait un gâteau. Finalement son cadeau ce soir là, c'était de dormir chez nous.

Posté par melancolie85 à 09:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]