24 août 2011

Je traîne ce soir

Alors que mes deux hommes sont dans les champs très tard pour commencer l'arrachage des haricots, je ne suis pas couchée ce soir, je traîne.

Je me suis occupée aujourd'hui des prochaines inscriptions à l'asso, finalement, je me demande quand j'arrêterai, ils me laissent bien faire, je pense que tout le monde compte sur tout le monde, personne n'anticipe, je n'aime pas ça. Nous n'avions pas les fiches, il a fallu les réclamer, c'est bientôt les inscriptions...

Mon dernier week end fut agréable : deux sorties à la mer, samedi nous avons rejoint des amis sur la côte pour la journée : repas avec eux dans le camping le midi puis le soir à la pizzeria, l'après midi nous nous sommes promenés en vélo, mes cuisses ont souffert, il faisait très beau. Dimanche, nous sommes repartis fin de matinée pour voir deux autres amis en vacances quelques jours dans l'ile de Ré, ils ont réservé un petit restau sur le port pour le midi, puis nous faisons là encore du vélo, et mes cuisses acceptent encore cette vingtaine de kilomètres sur les pistes cyclables de cette île superbe, et le soir c'est encore restau..... Deux super journées.

J'ai trouvé un lit d'occasion pour mettre dans la maison de ma mère, sur le site d'annonces que tout le monde connaît. Après avoir raté deux achats, ce soir, c'est fait. Nous ôterons le lit vraiment dégueu que le dernier locataire n'a pas épargné, et nous mettrons celui là. Décidément, cette maison s'arrange.

Je m'interroge pour le prochain week end. Ce n'est pas bon pour moi. Je suis sollicitée et dans ce contexte, mon cerveau n'aime pas du tout. Je pense que je n'irai pas.

Passez du temps à comprendre ce qui se passe quand ça se présente comme ça : pourquoi je réagis ainsi ? Pas de réponse.

 

 

 

Posté par melancolie85 à 23:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]


19 août 2011

l'été passe

Cette impression d'être très fatiguée, je crois que c'est tous les étés pareils, en juillet, je donne tout, je tiens bon pour aller au festival. Est ce à cause de ça ? Je me couche le soir fatiguée vers 22 - 23 h, je tombe de sommeil, et le matin je me lève assez tard toujours aussi fatiguée. Il faut que ça s'arrange.

C'est un peu fouillis côté activités, rien de bien cadré, cuisine, linge, ménage qui laisse à désirer, bureau dont je ne vois pas le bout avec nos différentes structures, c'est nouveau pour moi, plusieurs comptas, je m'emmêle un peu les pinceaux.

Encore une amende reçue à midi, j'ai des enfants qui sont incorrigibles sur la route, et un mari guère mieux.

On veut aller voir des amis sur la côte mais on n'arrive pas à s'organiser.

Ma fille vient de passer avec une copine, elle prépare une fête de copains demain dont le thème est la plage, je leur ai fourgué des chaises, une planche, des raquettes, un pistolet à eau, des faux seins, on a bien rigolé.

Je lis toujours un peu les autres blogs, un peu moins que l'hiver, je vois que Coumarine a un souci de santé, je m'inquiète pour elle. J'aimerais tellement la connaître dans la vraie vie.

J'aurais presque pu connaître Alain dans la vraie vie car en lisant son blog, il est venu tout près de chez moi, il aurait pu me dédicacer son livre, dommage, mais si je l'avais su, je n'aurais pas osé .................

Je n'ai encore jamais rencontré de blogger.

 

Posté par melancolie85 à 16:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 août 2011

On continue

J'ai aimé :

Attaquer sérieusement le chantier peinture de la maison de ma mère, choisir seule les couleurs sobres.

Que la personne qui avait appelé suite à l'annonce accepte de venir voir pendant le chantier.

Que la maison lui plaise alors que nous avons la plupart du temps des réactions très négatives.

Avoir réussi à aller au marché de la commune d'à côté malgré mes à-prioris.

Etre seule avec mon homme quelques jours, mes fils sont ailleurs, c'est reposant.

Qu'il décide d'aller peindre dimanche dernier car il pleut et finalement c'est une très bonne idée.

Voir ma soeur souvent grâce au chantier peinture.

Qu'il me confirme qu'il louait la maison dès qu'elle serait prête.

Revoir les petites qu'elle gardait il y a quelques années

-----------------------------------

Je n'ai pas aimé :

Les vertiges le matin en me levant, pourvu que ça s'arrête

Les haricots verts sont fichus, pas assez cueillis, plus rien pour faire mes conserves, raté

Qu'ils ne puissent pas nous recevoir aujourd'hui parce qu'ils ont leurs enfants avec eux, ça nous aurait fait un jour "vacances", tant pis

Croiser tous ces gens "moyen-connus" au marché, ne savoir quoi leur dire, me sentir toujours avec les mêmes problèmes

 

 

 

 

 

Posté par melancolie85 à 15:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 août 2011

des soleils

2011_08_10_232 

Allez ! puisque je suis gentille je vous envoie plein de soleils et que ça dure .........

 

Posté par melancolie85 à 17:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 août 2011

J'ai aimé/pas aimé

J'ai aimé :

Cali dans le dernier spectacle du festival.

Un dimanche pique nique avec nos deux meilleurs amis et une grande ballade à pieds où même on s'est un peu perdu.

Que ma soeur me dise MERCI pour l'avoir boostée à louer la maison de notre mère. En 7 ans, nous avons avec un modeste loyer rassemblé 17 000 euros pour aider au financement de la maison de retraite. Toute seule, elle n'y croyait pas, j'ai toujours du la convaincre.

Organiser les "20 ans" de mon jeune fils. Tout s'est décidé très vite. Inviter ses amis, la famille, et quelques uns de nos amis.

Que ma fille vende enfin sa voiture. Elle en avait acheté une autre avant de vendre l'ancienne. Je n'aurais jamais fait ça à sa place, elle est comme son père.

Que ma soeur vienne à l'anniversaire de mon fils. Elle avait dit qu'elle ne ferait que passer, elle est restée pour le repas.

Recevoir deux coups de fil à la suite de gens intéressés pour louer la maison de maman.

------------------------------------------------------------------

J'ai pas aimé :

Philippe K pour le dernier spectacle du festival.

Qu'elle me dise que ma fille a beaucoup grossi, comme si je ne le voyais pas, elle aurait pu se passer de me le dire, je ne lui dis pas moi que je pense que son fils est homosexuel, je crois qu'elle n'aimerait pas ..............

Me sentir aussi angoissée à l'approche de la soirée anniversaire, que ça m'empêche de dormir, que je panique la soirée même, que je ne prenne pas le temps de discuter avec les invités

Voir les photos du mariage et voir tout le monde pris, repris, sous toutes les coutures, et moi si peu.............. comme à chaque fois

Qu'on décide de faire une marche, et que finalement elle se passe si lentement ......................

Me sentir ces jours ci aussi fatiguée .................

La voir elle si peu intégrée dans le groupe.

Qu'il ne se rende pas compte de comment je suis en ce moment !!!!!!!

Que le temps soit aussi malade

Que le monde financier soit encore en débâcle et que d'autres meurent de faim

--------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Posté par melancolie85 à 10:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]


27 juillet 2011

louis et jean louis

Après une meilleure nuit, hier j'étais mieux. Je suis allée l'après midi cueillir un rang d'haricots verts (30 m) 1 h 30, un seau archi plein, et puis après une journée très normale, je me suis préparée pour un 5ème concert avec ma cousine. Je sens que je faiblis, tous les ans c'est pareil, vers la fin on se dit que c'est la dernière année, et puis après un hiver, on oublie ce qu'on a dit, et on repart. Hier soir, c'était Louis, le père de M et Jean Louis (Telephone). Il y avait beaucoup de monde, on se place pas loin de l'entrée, les gens arrivent toujours, bien après l'heure de début...... On aperçoit des têtes connues, je me rends compte que je n'aime pas trop ça, j'ai pas envie de parler, j'ai pas envie de hurler pour qu'ils me voient, alors que S. essaie de les interpeller mais rien n'y fait, trop de bruit, trop de monde. Ouf, on sera tranquille parmi la foule. Louis commence, je découvre, je le connais peu, c'est bien, ça démarre la soirée. Mais alors que Jean Louis arrive, wouah on décolle....... Il électrise l'endroit, c'est incroyable. Je suis toujours très étonnée de tous ces gens qui connaissent toutes les chansons par coeur. C'est dingue. Nous sommes parties à la "soit-disant" dernière pour ne pas bouchonner en sortant des immenses parkings. Nous avons notre technique. Restera la dernière soirée vendredi : Philippe K et Cali. Philippe K est natif de la région. Nous sommes curieuses, nous voulons voir ce que ça donne du "déjanté".

Posté par melancolie85 à 11:23 - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 juillet 2011

avis de recherche

Ben, y en a qu'on des vieux savons (n'est ce pas Pierrot), le mien il était tout neuf. J'en ai mis dans un flacon vide un peu moins grand pour emporter, je pense que le déodorant était avec lui, et depuis, ils se sont envolés. Quand on a voulu s'en servir, ils étaient absents. Ce n'est pas grand chose, du savon et du déo. Mais je continue de chercher. Je les pensais restés à la maison. Ben non, on a fouillé, rien. Alors dans la voiture peut être ? Non. Et dans le sac des autres ? Non, non et non. Je me fais peur. Qu'ai je bien pu en faire ? Pas dans le frigo, pas dans l'auto ? Un jour je vais surement les retrouver là où j'ai du les poser. Mais où donc ?

Alzheimer, déconne pas !

Posté par melancolie85 à 11:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 juillet 2011

Lorsque la nuit est courte.......

Mariage ce week end dans un autre département : un neveu, le plus jeune de sa fratrie. Nous voilà partis samedi matin : il faut emmener les personnes plus âgées, beau père, oncle, tante. Nous serons nombreux là bas. C'est l'après midi que ça commence : la mairie, l'église puis le vin d'honneur dans un fin-fond de campagne, puis le repas beaucoup plus loin. Tout a été soigneusement préparé : c'est original. L'autre famille est très "chantante" et c'est agréable à entendre, ils font tous partie activement d'une chorale renommée. Cà commence par la messe avec de si beaux chants. Puis tout au long de la soirée. Nous aussi nous avons participé. On avait concocté, je dis on parce que je ne veux pas me montrer prétentieuse, mais en fait c'est moi qui ait eu l'idée de cette chanson revisitée, qui a réuni toutes les générations et qui de plus s'est dotée de signes pour ma belle-soeur sourde. Nous avons assuré grave, après 2 répétitions où il manquait plein de gens. C'était joyeux, ça présentait bien le groupe, ce n'était pas d'un haut niveau, mais c'était festif. J'adore ça. Ma fille a fait la choré avec les signes. Le vin d'honneur était fait d'amuse gueules et champagne. Le repas était vraiment délicieux. Rien à dire. Mes garçons ont fait très très honneur au Champagne...... Incapable de rien leur dire, j'en riais aussi. Nous avons dansé tard dans la nuit jusqu'à 4 h 30 du matin. L'autre animation que nous avons faite, c'était la danse de la brioche, tradition de chez nous. Pour cela, ma fille avait loué des costumes : seul hic, c'est qu'on ne les avait pas essayés et que certains n'ont rien trouvé qui leur allait, y avait pas assez de XXXXXXL. Pas grave, on l'a fait, j'espère qu'ils ne sont pas vexés. Nous avons dormi en chambre d'hote, le petit déjeuner s'annonçait à 10 h 30, que le réveil fut dur. Je n'ai jamais pu retrouver mon gel douche et mon déodorant qui ont disparu le temps du voyage. Je les cherche encore, mais où sont ils donc passés ? Nous avions un repas dimanche midi, ce qu'on appelle "le retour" un peu moins animé mais il y a encore eu quelques chansons. Nous sommes rentrés hier alors que d'autres sont restés encore une journée. C'était bien mais même si tout s'est bien passé, je suis contente de rentrer. Les grands groupes, je ne suis pas faite pour y rester trop longtemps, hélas. Là à l'heure où je vous écris, je suis encore très très fatiguée. Mes yeux se ferment, je ne tarderai ce soir à me coucher. Je ne tiens pas le coup vraiment.

Posté par melancolie85 à 19:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 juillet 2011

Le parrain

Tout le monde est désolé de cet été maussade, moi aussi, c'est pas pour autant que je m'ennuie. Je suis allée voir au festival mardi notre grand champion de tennis reconverti en chanteur avec mon homme et une amie.  3ème concert pour Y. Nous arrivons tôt, le temps est menaçant. Aussitôt garé sur le grand parking, il pleut vraiment. Nous décidons d'attendre dans la voiture. Vont ils annuler ? Nous sommes conscients qu'un toit même celui d'une voiture, c'est très bon sous cette pluie battante. Les autres gens s'arment de courage, enveloppés dans leurs habits de pluie, ils y vont. Nous attendons jusqu'à 20 h 15, la pluie s'arrête. Alors c'est parti, nous descendons vers le lieu magique, et c'est vraiment MAGIQUE. Pas d'eau pendant tout le concert. Bon, faut faire attention où on pose ses pieds dans le chemin, c'est très gadouilleux, certains sont venus en bottes.

C'est la 3ème fois que je vois le champion. Et je ne m'en lasse pas. Je ne suis pas assez près pour le toucher, certains ont eu de la chance, il est très généreux, il met une ambiance du tonnerre. C'est vraiment un type bien. Après dans la vraie vie, j'espère qu'il est pareil. Il a donné 3 concerts 3 jours de suite, en tout depuis que le festival existe, c'est son 11ème concert. Il est le parrain du festival.

Le lendemain, j'avais un autre billet pour d'autres groupes dont un qui s'appelle les cow b.. fring...ts. J'ai donné la place à mon jeune fils, non, vraiment, je suis trop fatiguée. Il y est allé avec un copain. La personne avec qui je devais y aller a renoncé également et revendu son billet.

Il nous reste deux concerts la semaine prochaine. Pourvu que le temps s'améliore.

Sinon l'été passe, ne croyez pas que je suis toujours aux concerts. J'ai mes cueillettes à faire, mes paperasses toujours, et tout ce qu'il y a à faire.

L'écriture me manque mais je n'ai plus le temps et les gens sont à droite, à gauche, pas facile de se retrouver.

 

Posté par melancolie85 à 17:37 - Commentaires [3] - Permalien [#]

16 juillet 2011

Quelle semaine !

Je suis HS. 3 soirs de concert. C'est pu d'mon âge, on dirait. Les 3 Jean c'était mercredi, très bien, première partie un peu longue avec des tas de remerciements because anniversaire du festival. Puis jeudi, exceptionnellement un concert non prévu, avec mon homme, car invitation gratuite avec buffet avant. Bon, on a vu un peu comment ça se passait chez les sponsors, ils invitent et soignent bien leurs clients, enfin en quantité, en qualité, c'est moyen. Puis nous avions des places VIP. Ouh la la, pour une fois, j'ai cru voir le spectacle du fond d'un siège réservé à cette catégorie. Mais quand j'ai présenté mon ticket, j'ai vu et le contrôleur aussi que c'était VIP mais pas tribune, PELOUSE. Et c'est où Monsieur pour les VIP PELOUSE, ben c'est sur la pelouse où vous voulez. Ah donc j'ai repris ma place habituelle. Ne pas se plaindre, ce concert, je ne l'ai pas payé. J'étais un peu VIP pour une fois mais niveau 0, l'an prochain, faudrait que je dégote VIP 1. Première partie, je me souviens pas du nom. Inconnu. Puis l'ex chanteur de Supertramp. Très bien. Et puis hier, j'aurais presque revendu ma place tant je me disais que c'était dingue un 3ème soir. Mais c'était prévu avec ma fille. Et puis je crois que j'aurais regretté après. Nous voilà parti pour Jam.l  D..b..ze et avant lui un p'tit nouveau super Kev Ad..... Bonne soirée également mais vers la fin j'ai cru que j'allais devoir m'asseoir car tout ça, M'ssieurs Dames, c'est debout que ça se passe. Les nuits sont courtes. Et ce soir j'ai un apéro de prévu. Quelle vie de fou !

Posté par melancolie85 à 18:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]