17 janvier 2012

ANGOISSE

Mes mains se glacent
J'ai chaud jusqu'à la face
Je ne suis pas à ma place
Je trépasse

Alors qu'ils me font face
Je ne trouve pas ma place
Je me glace
Je trépasse

Que faut il que j'y fasse
Absence de cuirasse
et je perds la face
Je trépasse

Vite dans ma carapace
Vite me cacher la face
Vite que l'instant passe
Vite sinon je trépasse

 

 

Posté par melancolie85 à 11:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


16 janvier 2012

sujet

Alors que je lis partout des sujets intelligents, je vais une fois de plus parler de moi, de mes états d'âme. Samedi, nous recevions le soir le couple avec lequel nous allons partir au Maroc, je ne me suis pas compliquée la vie, je n'ai pas envie de me stresser pour un repas. Nous avions juste reçu notre carnet de voyage, nous avons pu discuter de tout ça. J'ai une appréhension, je ne la ressentais pas du tout pour l'autre voyage, mais là soudain, j'en ai une, sur le sens que nous donnons à ce voyage et le leur. Ils m'ont donné encore une fois l'occasion de me sentir jalouse, oh que j'aimerais ne plus ressentir ce vilain sentiment : ils sont beaucoup plus insérés que nous socialement ainsi bientôt ils participent à une grande réunion de copains pour des 55 ans, bien sûr nous n'y sommes pas conviés. Pourquoi alors ressentir ce sentiment ? Parce que sans arrêt depuis que je vis je me sens rejetée. Nous en reparlerons une partie du week end et ça va l'assombrir.

Nous sommes allés marcher hier comme je l'avais souhaité : 2 h autour d'un lac, un vrai bol d'air qui m'a fait un bien fou. Il faut qu'on le fasse plus souvent, parce que je pense ça me vide le cerveau, et ça me prépare à nos marches au Maroc.

Oui, nous nous sommes pris la tête sur notre vie sociale. Il n'en souffre pas. Il a toujours vécu assez seul, à cause de sa santé. Mais il n'en veut à personne, il fait son chemin autrement, et moi je passe mon temps à me lamenter, il faut que j'en finisse avec ça. D'ailleurs ces grandes copinades sont souvent médiocres, ils passent leur temps à manger et à boire, et qu'en ressort il ? Rien d'extraordinaire. Je demande surement plus que ça. Il vaudrait mieux que je ne sache rien de la vie des autres. Chacun vit à sa manière. J'ai peur qu'ils disent de nous, comme j'entends dire parfois des autres, ce sont des ours, ce sont des sauvages, ils ne voient personne, ils ne sont pas très marrants, etc etc etc. Finalement, une fois encore, ce sont des peurs qui me donnent ces pensées. Si je me fichais de ce que peuvent raconter les autres, je mènerais ma vie comme je l'entends. C'est vrai qu'au début de mariage, c'est moi qui refusait souvent de sortir, parce que à l'époque, je ne savais rien de cette fouttue phobie sociale, je la ressentais sans savoir comment gérer, donc c'était l'évitement d'emblée. Maintenant je voudrais affronter plus, et je ne sais comment m'y prendre. Les habitudes des uns et des autres ont été prises, nous ne sommes pas dans le cercle. Alors il me faut travailler encore et encore là dessus. Lui s'accommode très bien de notre vie, c'est moi qui déconne. Je pense qu'il faudrait absolument nous fixer des objectifs de sortie, même que tous les deux. Comme hier, c'était bien. D'ailleurs nous avons croisé bon nombre de couples. Il n'avait pas tout un troupeau avec eux. Il faut m'enlever ces idées de la tête.

Je savoure les préparations du voyage au Maroc, j'ai visité les sites des maisons d'hote, que de bonnes choses écrites aussi en appréciation, l'impression que je vais trouver un paradis là bas, une vie plus lente, et douce, et des gens charmants. 2 nuits à Marrakech, 1 à skoura, 2 dans la vallée du Dadès, 1 dans le désert, 2 à zagora, 1 à ouarzazate. Pourvu que je fasse de belles rencontres, qu'elles me nourrissent pour un temps, qu'elles transforment un peu ma vie, comme cela avait été à la Réunion.

J'en ai marre de me heurter à mes peurs, mes conflits, mes boulets que je traine.................. Et j'en ai marre aussi de ne parler que de ça ici. Et lui aussi en a très, très marre. Il sature.

Posté par melancolie85 à 11:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 janvier 2012

ils disparaissent

Encore une surprise ce matin, dans la liste des blogs, je veux visiter "Parisette", sa page n'existe plus. Il y a peu, c'était la même chose pour "in the spleen", et encore avant c'était "chonchon". Ils partent sans rien dire. Moi je m'étais attachée. Je suis une sentimentale que voulez vous. Je n'aime pas ça. Pourquoi partent ils sans explication. Hier je me disais aussi que mon blog ne valait pas grand chose. Il n'y a rien d'intéressant, c'est seulement ma vie, ma petite vie, il n'est instructif pour personne, il ne regorge d'aucun savoir. Question : je continue ou pas. Allez je continue. A moi il fait du bien, même s'il est peu lu, quelle importance ? et si un jour je pars, je le dirai, juste quelques mots ou un grand texte, je n'en sais rien. Mais je ne partirai pas comme ça. Que deviennent ils ?

J'ai connu il y a quelques années un site qui s'appelait "nos maisons". j'avais quelques relations virtuelles puis tout s'est étiolé. Parfois je pense à ces personnes. Nous nous étions fait quelques échanges de Noel, c'était sympa. Il m'en reste quelques souvenirs à la maison. Quel dommage quand ça s'arrête.

Une fois aussi, c'était mes tout début d'internet, j'avais rencontré une femme avec laquelle j'avais sympathisé, elle m'avait envoyé une carte de ses vacances et puis je ne sais pas, un jour je l'ai appelée au téléphone et elle m'a renvoyée et peu aimablement, elle ne voulait rien, j'ai été blessée, elle s'appelait "bleumer", plus jamais eu de nouvelle.

C'est dur parfois.

 

Posté par melancolie85 à 10:49 - Commentaires [6] - Permalien [#]

11 janvier 2012

début d'année

Nous n'avions pas fait nos repas de famille. A Noel, ceux qui ont des petits enfants privilégient leur petite famille. Ce n'était pas facile de caser ça cette année. Ma soeur m'avait interpellée pour le samedi 7 et du côté de mon mari, rien ne se décidait, alors il a fallu rebouster pour le dimanche 8. Tout le monde n'était pas vraiment d'accord, il y a de l'école le lendemain, et patati, et patata. On va pas faire nos repas en février, aussi...... C'est fait. Cà a même commencé vendredi soir par les voeux du quartier. C'est assez nouveau et c'est bien. Au début, c'est un seul village voisin (grand village) qui réunissait ses habitants dans une salle d'un autre village (chez nos cousins). Ces cousins se trouvaient donc invités. Alors quand même ils  ont ajouté les quelques villages parsemés autour. C'est un apéritif dînatoire. Cela permet de voir des voisins qu'on ne voit guère d'habitude, quand je dis voisins, ce n'est pas de palier, ça peut aller jusqu'à 2 km..... C'est comme çà à la campagne. Certains ne sont jamais venus, je me demande pourquoi. Ma plus proche voisine est venue, j'avoue l'avoir stimulée pour ça il y a peu, et elle a fait l'effort. Elle s'est sentie à l'aise tout de suite, comme si elle les connaissait tous depuis longtemps. Je n'en revenais pas. Un couple va partir à la retraite et changer de lieu de vie, on a marqué le coup. Il y a le jeune voisin installé depuis peu ici, il est venu avec ces 3 petits garçons, sa femme l'a quittée, ça m'a fait mal de le voir comme ça mais c'est courageux de sa part de participer.

Samedi, tout le monde était là pour un repas chez ma soeur. Nous avons fait des jeux, j'ai pu profité des petits-neveux que j'aime beaucoup.

Dimanche, repas avec la belle famille, seul un neveu et sa femme manquaient pour raison de travail. Nous avions commandé un plat, mon beau père était d'accord. Pour animer un peu, j'ai proposé un jeu récupéré depuis peu dans une autre fête : un texte à trous à compléter à l'aide de noms de communes de notre département. J'avais fait le matin suffisamment de copies et apporté les stylos. Cà a fonctionné et occupé un bon moment.

Après tout ça, il faut reprendre la vie normale car l'estomac fatigue un peu...... Un peu plus d'alcool, de chocolat....... Faut digérer et puis je n'ose même pas monter sur la balance.

 

Posté par melancolie85 à 14:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2012

marcher pour se sentir autre

2011 12 ARAGNOUET 060

Tous les matins, depuis que je suis revenue, j'ai comme une envie de Pyrénées. Me sentir légère. Rien de gênant dans ma tête. Une liberté pure. Certains m'ont dit, tu devais t'ennuyer seule à te ballader. Non, j'étais en communion avec la nature. J'étais moins seule qu'ici.

Posté par melancolie85 à 11:05 - Commentaires [13] - Permalien [#]


ce réveillon

Vous voulez que je vous le raconte, y a rien de terrible, y a rien de marrant. C'est juste navrant. Si au moins j'arrivais à vous faire rire, mais même pas.

Nous arrivons en retard car la route était fermée dans un endroit aussi nous avons fait un grand détour. Nous sommes 3 couples. C'est un restaurant de campagne, il mériterait un peu de rafraichissement. La soirée s'annonçait sous le signe du far west. Mais rien d'obligatoire. Aussi nous arrivons habillés normalement. Alors que d'autres ont joué le jeu. A peu près 150 personnes, trop pour moi. A boire à volonté. Mais c'est quoi cette bibine à la fontaine, c'est vert, c'est pas fort et c'est pas bon. Cà fait beaucoup de bruit. Nos amis ont déjà repéré quelques connaissances. Pas moi. Si je pouvais m'enfuir là, je le ferais. Allez passons à table. C'est vraiment pas terrible. L'entrée ne semble pas fraîche du tout. Le poisson, bof, bof. Le trou normand, alors là, on sait toujours pas ce que c'était. Une boule de glace dans les tons orange chimique et de l'alcool, WHAT IS IT ? impossible à finir. La viande, allez on peut dire que ça va. Et ce que j'ai préféré la demi poire cuite avec fromage. Gateau chocolat, correct. Les vins d'après ce que j'ai entendu, c'était vraiment des p'tits vins. Tout ça pour 54 euros chacun. Avec en prime une animation de merde. Un ahuri (le frère du patron du restaurant) qui hurle dans son micro. Son animation est totalement décousue, il annonce un fil rouge qui ne va se faire qu'une fois ??? Quelques danseurs de country s'en donnent à coeur joie, mais y a qu'eux qui dansent car le country ça ne s'improvise pas. Nous avons à peine dansé sur quelques succès qu'à un moment il a bien voulu sortir. Pas loin de nous, une équipe de notre commune a l'air de bien s'amuser. Au bout de notre table, une femme fait la gueule, après j'ai pensé qu'elle était malade, elle se tient le visage, elle a l'air mal, au mileu du repas, le couple part. Nous tiendrons jusqu'à 3 h. Et nous passons au retour chez les amis, on est déçu. Apparemment on en a eu pour notre argent. C'était trop beau, pas assez cher, pour être bien.

Je me demande si je n'aurais pas préféré rester à la maison. Mon premier réveillon, je l'ai fait vers 12/13 ans chez ma tante, avec mes cousins, ma soeur, mon beau frère et quelques amis. Après c'était avec mes amies (en tout petit groupe). Puis nous l'avons fait en équipe de jeunes. Après notre mariage, avec quelques amis, puis avec ma soeur et leurs amis, puis ma belle soeur et des amis. Il y a eu quelques années sans rien. Ensuite, nous avons repris avec un couple amis/relation travail et des amis à eux, mais une année, ça s'est arrêté car ils partaient en vacances. Depuis trois ans, ça se passe avec ces 2 couples d'amis au restaurant car ils ne veulent pas s'embêtter à cuisiner. La première année, c'était un bon restaurant mais il n'y avait pas d'animation. L'an dernier, c'était parfait et cette année, c'était pourri.

Le réveillon est il obligatoire ? Parfois j'ai bien l'impression que oui. D'ailleurs à la soirée, on a vu des visages qui en disaient long.

Posté par melancolie85 à 10:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 janvier 2012

BONNE ANNEE 2012 !

voeux

C'est le rituel, on se souhaite le meilleur, je vous souhaite le meilleur.

Le plus important, rester humbles, il me semble que c'est le secret.

Nous avons passé un réveillon pourri, et oui, ça arrive !

Je vous raconte ça plus tard.

Posté par melancolie85 à 13:34 - Commentaires [5] - Permalien [#]

28 décembre 2011

beauté du monde

2011_12_ARAGNOUET_020

2011_12_ARAGNOUET_054

2011_12_ARAGNOUET_068

2011_12_ARAGNOUET_078

2011_12_ARAGNOUET_089

2011_12_ARAGNOUET_084

 

Après avoir vu cela, tout paraît bien fade.

Posté par melancolie85 à 12:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]

27 décembre 2011

revenue

Je suis revenue dimanche soir, un jour plus tôt que prévu car notre grand fils devait être rentré lundi midi pour repartir vers d'autres lieux. J'ai passé une belle semaine ailleurs. Ailleurs, pour moi, c'est toujours mieux qu'ici. Ailleurs, j'y suis le coeur léger, tous mes parasites restent ici, et pendant quelque temps, je me sens vraiment vivre comme je l'entends. Je ne sais pas bien ce qui se passe, je voudrais comprendre, mais je n'ai pas d'explication. Nous sommes arrivés là bas sous la neige, notre fille était déjà installée avec son ami, le chalet était déjà vivant. Puis notre aîné est arrivé mardi par le train couchette + bus jusqu'au chalet. Puis ils ont skié, et moi je me suis promenée autour du chalet, une fois aussi je les ai rejoint sur la piste pour le pique nique, une autre journée entière avec eux en piéton avec une belle ballade à la clé. La montagne était si belle et si gentille avec moi qu'elle me manque grave depuis que je suis revenue, le coeur n'y est plus. Nous avons fait Noel un jour plus tôt car notre fille et son copain rentraient pour le réveillon dans l'autre famille. Maintenant, il me faut revenir à la réalité, rien n'a changé ici, j'ai retrouvé mes parasites. J'ai quelques belles photos pour me souvenir.

2011_12_ARAGNOUET_049

Là je me suis sentie sereine, libre, en paix, vivante ............................

Posté par melancolie85 à 11:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 décembre 2011

JE VOUS DIS A BIENTOT

NOEL 6

BON NOEL !

Posté par melancolie85 à 09:31 - Commentaires [5] - Permalien [#]