15 décembre 2011

cà y est, j'ai les armes

Rendez vous hier soir chez le toubib. Pourtant je ne suis pas fan de tous ces medocs. Et là, il a dit : bon, début d'année 2011, c'était pareil, vous étiez venue 1 fois, traitement léger, puis une deuxième car ça ne passait pas, c'était les mêmes symptômes, alors je vous mets la méthode n° 2 : anti biotiques, cortisone et compagnie.

Quelle conne, si j'étais aller voir l'osthéo dès le début, j'ai fait ça des fois, et ça me libérait les sinus tout de suite, et ça passait tout seul. Je ne l'ai pas fait parce que, parce que, je ne sais pas, j'ai laissé couler.

Me voici croulant sous les flacons et les boites pour 8 jours.

Du coup, j'ai loupé l'écriture et la gym cette semaine. Nous partons bientôt quelques jours dans les Pyrénées où y a pas de neige, au grand dam de mes enfants qui viennent pour skier. NEIGE, tombe ! tombe! et vite !

A y est, le voyage au Maroc est ficelé, nous avons signé. Programme de Marrackech vers le Sud, par étapes, en maison d'hotes, en 4 x 4 avec chauffeur. On verra. La fille de l'agence est très sympa, je lui pose toutes les questions qui me viennent et elle a des réponses très pertinentes. Elle est marocaine. J'espère que ça va le faire. C'est pour février.

Et si je vous donnais des nouvelles du chantier, et bien le maçon est venu bosser ce matin. Commence le mur de soutien pour la véranda. Le reste à suivre.

Portez vous bien.

 

Posté par melancolie85 à 16:09 - Commentaires [5] - Permalien [#]


12 décembre 2011

pas bien

Je lutte depuis mercredi dernier, pensant que ce n'est rien, que ça passe, ça semble passer, et ça revient. Je ne suis pas en forme. Je me sens fiévreuse, je vais peut être bien finir chez le médecin, c'est drôle pour la plupart ça passe en 2 jours et moi, le moindre rhume me fout complètement à plat. Je n'ai pas de réserve, et c'est comme ça depuis tout le temps. Un rien et la machine déraille. Je suis restée au chaud ce week end, rien n'y fait. Je suis quand même sortie samedi soir pour dîner chez la voisine mais j'étais vraiment bof bof. Et aujourd'hui, je le paie. Pas de résistance je vous dis. Et bien sur, le moral va avec.

Protégez vous bien de tous ces microbes, ils m'ont eue, faites gaffe, ils sont méchants.

 

Posté par melancolie85 à 18:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 décembre 2011

Oubli

ce soir je suis seule, mon homme est bénévole pour un loto, j'aurais pu y aller, seule non, fallait que j'appelle du monde, qui ? ça intéresse qui un loto ? et puis je vais pas bien, donc pas de loto. Alors je suis seule, mon jeune fils est passé puis reparti. Et là d'un coup, je pense à ceux qui sont seuls tout le temps, moi c'est ce soir, quoique ça ne me plait pas vraiment, j'ai rien vu d'extra dans le programme télé, je vais peut être tricoter. Des fois, j'apprécie vraiment d'être seule, mais ce soir pas tant que ça.

Je voulais juste vous dire que je pense à vous.

Posté par melancolie85 à 19:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]

une semaine !

Une semaine que je n'ai pas écrit ici. Je ne trouve plus beaucoup le temps.

Le nouvel assainissement fonctionne mais il s'est couché à plus de minuit pour finir. Il reste bien sur des choses à faire, mais ça fonctionne : la pelouse a été "labourée", etc., etc, la pelleteuse a démoli des murs d'escalier qui n'étaient pas chouettes, donc dehors c'est un peu le b......   Le maçon doit venir la semaine prochaine pour les murets de la véranda.   Petit à petit.

Nous arrivons au nouveau week end que je n'ai même pas eu le temps de parler du dernier qui ma foi s'était bien passé : un banquet de classe de mon homme où nous nous sommes bien amusés, même que j'ai du chanter en duo, j'ai joué le jeu, nous avons dansé jusqu'à 2 h du matin. Puis le dimanche, mon grand fils était là avec son amie, je l'apprécie de plus en plus. Puis dans l'après midi, je suis allée voir seule le résultat du stage théatre écriture, c'est l'asso de l'atelier qui l'avait organisé, je ne m'étais pas inscrite car il fallait engager 2 week end et puis, il fallait à la fin faire la représentation, c'est à dire lire ses textes mis en scène. C'était vraiment bien, c'est fou ce qu'ils ont fait en 2 week end, et j'étais contente de les voir et de les féliciter.

Cette semaine, j'ai bossé au bureau, je n'en vois toujours pas la fin, j'ai des papiers partout. Et puis j'ai fait un après midi au centre de gestion, pour enregistrer pour une autre structure. Là bas c'est bien, on n'est pas dérangé pendant le travail. Chez moi, c'est le téléphone, ce sont des gens qui passent......  dur dur de travailler chez soi.

Il y avait aussi une réunion de bureau de l'asso des anxieux et là, j'ai ri, mais j'ai ri..... Il fallait préparer le prochain trimestre et nous ferons une séance pour expliquer les tcc. Aussi en reparlant des TCC, nous avons parlé des exercices d'exposition, et là de parler d'un gars dans une ville qui avait tout l'acoutrement d'un plongeur sous marin, en pleine ville, c'était certainement pour un exercice...... Alors nous avons pensé qu'à la fin de saison, nous devrions nous déguiser tous et partir en car quelque part, et que ce serait un sacré exercice, et là je vous en passe et des meilleures...... Faut dire qu'on était surtout 2 à rire, hein transparente, on n'est peut être pas de vraies anxieuses ????? un bon fou rire ça fait tellement de bien ! autrefois, ça m'arrivait avec ma soeur aussi, mais maintenant ça se fait très rare, nous ne sommes plus aussi proches.

J'ai zappé la gym car pas envie, fébrile, gorge qui pique : les microbes ont attaqué, me voilà presque sans voix.

Sinon, toujours à la recherche du plus formidable voyage au maroc qu'on puisse rêver : finalement nous abandonnons l'idée de nous débrouiller tout seuls, ça prendrait trop de temps : nous misons sur un itinéraire, voiture avec chauffeur, tout serait planifié, nous irions dans le sud, sur 10 jours. Mais ce n'est pas complètement arrêté. J'avoue que je porte un peu l'affaire et ça m'embêtte. Il n'a pas regardé les devis, il ne trouve pas le temps.

Bon, alors maintenant que je vous ai tout raconté, c'est à vous de me dire ce que vous devenez, mes amis de blog.

 

 

Posté par melancolie85 à 19:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 décembre 2011

ne venez pas chez moi aujourd'hui

Car, ça y est, c'est presque prêt, ils sont en train de vidanger les fosses, pas le droit d'aller aux wc pendant un moment, on se retient .......   J'en vois le bout de ce chantier. On va pouvoir avancer dans nos projets.   Cà m'apprendra à être impatiente.  Chez nous c'est comme ça, faut savoir attendre.

Ne venez pas me voir, ça pue.

Posté par melancolie85 à 12:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]


30 novembre 2011

projet

Nous envisageons en février un voyage au Maroc, mais encore rien de fait. Beaucoup d'hésitations : formule toute faite ou pas. Nous serons 4, tous les deux et le couple avec lequel nous sommes déjà partis à la Réunion. Il est temps de faire des choix. J'ai fait des recherches sur le net, sur des forums, ça prend énormément de temps. Recouper les infos. Pas facile. J'ai échangé avec des personnes par mail qui ont mis un blog de leur voyage. Je viens vers vous : avez vous des choses à me dire à ce sujet. Nous voulons être le plus libre possible, pas trop de contraintes d'horaire. C'est pour ça que nous n'allons sans doute pas prendre un organisé. Du coup, il nous faut quand même une petite organisation entre nous. Acheter seulement un vol ? réserver ou pas les hotels ou autres, que privilégier à cette période comme région à visiter ? Allez, si vous avez des choses à me dire, je vous en serai très reconnaissante. Des adresses éventuellement, des coups de coeur, des infos, des mises en garde. Tout ce que vous voulez, je suis preneuse.

 

Posté par melancolie85 à 11:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]

28 novembre 2011

coup de fil ce jour

"Ici les 3 S, vous avez une carte qui expire bientôt, je peux la renouveler, avec vous avez les envois gratuits et des tas de trucs en plus........, elle coûte 30 euros l'année, ou bien y en a une autre qui coûte 10 euros, et blablabla, et blablabla......

Non Madame 3 S, je n'achèterai pas votre carte, parce que d'abord je ne sais même pas que je l'ai déjà cette carte. Et puis j'achète quand j'ai envie et il y a plein de propositions tout au long de l'année avec des maxi réductions et des conditions intéressantes.....

Mais si vous prenez celle à 10 euros, vous aurez tous vos envois gratuits, un envoi ça fait dans les 5 euros, alors vous êtes gagnante.

Ah non, parce que je commande pas tous les 5 minutes, ça peut bien se faire que ce sera qu'une fois voire zéro l'année à venir, alors je paie 10 euros pour en gagner 5, ça ne va pas....

Et puis j'en ai marre de toutes ces cartes que j'égare, du coup Mme, au lieu de m'intéresser, vous avez tendance à m'éloigner.

Bon, aurevoir Madame et à bientôt chez 3 S"

 

Moralité : j'en ai effectivement marre de toutes ces cartes, de toutes ces offres, que l'on paie de toute façon.

Dire que quand j'étais enfant, ma mère n'avait même pas de carnet de chèque, que le marchand passait et qu'elle règlait illico presto ce qu'il déposait sur la table de la cuisine en espèces................    TROP C'EST TROP.

Et pourtant je vis avec ma C.B. (une seule pour nous deux quand même !!!), ma carte de pressing, ma carte de Jul, ma carte UUUU, ma carte E.T.A.M., et d'autres encore. J EN VEUX PLUS D AUTRE.

 

 

Posté par melancolie85 à 15:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]

27 novembre 2011

news

Je suis seule en ce dimanche après midi, alors je viens un peu parler de moi. Quoi que j'hésite parfois à divulguer, qui me lit ? les quelques blogueuses qui me suivent, quelques personnes que je connais dans la vraie vie, et sinon ? Je me demande toujours si d'autres ont trouvé et démasqué, on ne sait jamais. Ainsi je traverse plutôt un moment gris comme le temps. Après la série d'enterrements, il y a encore eu un décès tragique : un suicide d'un voisin de mon beau père, un homme très dépressif à ce que j'en sais, 3 enfants très jeunes, encore de quoi me démontrer que la vie ne tient que par un fil. Intérieurement, je réagis violemment car je crois comprendre la profonde souffrance de ces gens qui passent à l'acte, ce n'est pas pour me remonter le moral. Nous avons également fait une visite. La vue des corps ne me fait quasiment plus rien alors qu'autrefois je ne supportais pas. Bien sûr ce sont des moments éprouvants mais je crois que la tristesse me va bien. Je n'ai presque plus peur d'affronter les gens dans ces situations alors que le contraire .....

Je ne suis pas allée à la gym cette semaine car nous étions invités pour un apéro chez un couple de notre connaissance. J'ai été ravie de savoir qu'elle s'intéressait et comment aux mêmes choses que moi, développement personnel, spiritualité, etc. mais elle a un temps d'avance car elle est déjà très positive de nature et très battante. Ils nous parlent de leur vie, de leurs amis, en particulier une situation à gérer avec un couple que l'on connaît également, avec qui ils ont eu des difficultés. Ils ne se voient plus. Ce couple leur avait fait rencontrer un autre couple avec lequel ils se sont super bien entendus et très rapprochés. Aussi la femme n'a pas supporté qu'ils se lient. Elle s'est sentie totalement délaissée et leur a fait des scènes. Les autres ont voulu réparer mais rien n'a fonctionné. Ils ont trouvé ça tellement bête. Mais moi j'ai pensé que finalement j'aurais surement réagi pareil. La jalousie, ça se niche partout. Comment se protéger de tels vilains sentiments ?

Vendredi, j'ai emmené avec moi une amie pour notre réunion au sein de l'asso des anxieux. C'était sur la pleine conscience. Nous avons discuté et fait un exercice. C'était bien. Je me sens tellement en phase dans ce contexte. J'espère que mon amie qui n'est pas bien en ce moment saura en tirer profit.

Hier soir, nous étions invités à rejoindre le groupe de jeunes qui faisait le banquet des 20 ans, avec les autres parents. Je n'avais pas envie d'y aller, mais je me suis forcée pour mon fils, pour mon homme. Tout au long de la soirée qui s'est prolongée plus que prévu, je ne me suis pas sentie à ma place. Ces gens là, je les voyais plus souvent autrefois, j'avais même pensé que c'était des amis. Sauf que je m'étais sans doute trompée. Il y avait quand même un certain plaisir à les revoir. Mais j'ai vu encore à quel point je n'arrivais pas à me lâcher. Certains sont vite rentrés dans la danse. Pas moi, impossible. La musique était forte, je devais me concentrer pour discuter. Et je faisais de gros efforts. Parce qu'une fois de plus, je me suis sentie si différente. Aujourd'hui j'ai besoin de calme pour compenser.

Posté par melancolie85 à 16:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 novembre 2011

ça continue

Depuis la tante, il y a eu l'oncle de mon mari : le frère de mon beau-père. Nous sommes allés au funerarium et à la sépulture samedi. Puis là, je reviens d'une autre sépulture : celle d'un homme qui a choisi de disparaître. J'ai été dans l'association avec son épouse pendant quelques années pour gérer la gym et la danse. Nous avions des liens de travail. Mais dès que j'ai appris le décès de son mari que j'avais cotoyé un peu j'ai pensé qu'il fallait que je fasse une visite, nous l'avons faite hier midi, dur moment, j'ai choisi de parler très peu, histoire de ne pas avoir de mot maladroit, puis j'ai demandé à une autre fille de l'asso si elle voulait m'accompagner aujourd'hui à la sépulture, nous y sommes allées parce que dans ces moments là, je pense que chaque présence compte, chaque geste compte. Il laisse sa femme et ses trois enfants de 19, 17 et 10 ans. Comment cela peut-il arriver ? Cet homme avait depuis longtemps des problèmes d'alcool. Je ne les cotoyais plus depuis qu'elle avait quitté l'asso. Je pense qu'il avait toujours ces problèmes. Mais comment en arriver à se supprimer ? C'est toujours la mystérieuse question.

Dans la série, j'ai aussi un voisin qui est décédé hier ainsi mercredi ce sera à nouveau une sépulture, pour accompagner sa soeur qui vivait avec lui et que j'aime bien.

Il y a des séries. Je m'applique à être présente autant que je peux. Il y a quelques années, je ne me forçais pas. Mais avançant en âge, je me dis que je dois y aller, qu'il faut accompagner. J'ai compris.

Posté par melancolie85 à 16:58 - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 novembre 2011

déjà mercredi

Cette impression que les semaines passent à vitesse grand V et que je ne fais pas grand chose. Comme je me focalise sur "la" chose à faire ce jour, je n'utilise pas bien le reste du temps. Au réveil, je suis déjà dans ce qu'il faudra faire aujourd'hui. Lundi par exemple, je devais conduire mon beau père à un rendez vous, c'était l'après midi, mais mon esprit dès le matin était pris par cela et je n'étais pas efficace à mon travail. Hier, c'était la sépulture l'après midi. Même chose, dès le matin, j'y suis déjà et j'utilise mal mon temps. J'ai ce besoin de me préparer à l'action, et mon énergie part dans cette action, sans doute mon système nerveux est tellement sollicité que je ne peux faire autrement.

Comme ce matin, le mercredi, j'ai gym le soir. Et bien j'y pense dès le matin. Parce que c'est toujours un effort pour moi de sortir à l'extérieur, même si je le fais bien plus facilement qu'autrefois.

Hier c'était donc la sépulture de ma tante. Je n'avais pas de relation particulière avec elle. Elle était une soeur de mon père parmi les autres. C'était une femme discrète, très ordinaire, qui sortait peu. Je la voyais dernièrement puisqu'elle était arrivée dans la même maison de retraite que ma mère. Hier donc nous étions beaucoup de cousins réunis et j'ai été heureuse d'en entendre certains dire que maintenant il y avait les cousinades, on ne disait plus qu'on ne se voyait qu'aux enterrements. C'est moi qui ai lancé la cousinade il y a 2 ans, j'en suis fière, je me demande encore comment j'ai fait. J'ai parfois une énergie importante à faire se rassembler les gens. Les gens, pas n'importe lesquels. Et là, j'étais portée par de forts sentiments pour y arriver. J'ai rencontré les enfants de mes cousins cousines, la génération qu'on connait moins, c'est agréable. J'ai aussi pleuré à voir mes proches pleurer, et à penser qu'un de ces jours, ça m'arriverait aussi à moi, et comme c'est important d'être réunis dans ces moments là. Au retour, j'ai voulu visiter un de mes oncles du côté de ma mère, je l'avais aperçu à la cérémonie, il habite la même commune, hélas il n'y avait personne quand j'y suis passée, après le pot pour la famille. Je suis donc passée voir ma mère juste avant son repas. Elle n'a pas du tout intégré que sa belle soeur est décédée. Je lui ai dit plusieurs fois mais à chaque fois, c'est le même étonnement. Je ne suis pas sure d'y arriver. Je crois que je préfèrerais qu'elle soit en fauteuil roulant et qu'elle raisonne, plutôt que comme elle est. On ne choisit pas.

Je suis rentrée chez moi avec un mal de tête, à tomber dans le canapé, et ne rien faire d'autre. Regarder l'émission sur le bonheur. Après une telle journée, cela m'a apaisé. Mais ce qui m'inquiète, c'est que ce n'est pas rien d'être heureux, maintenant à notre époque, on n'est pas doué pour ça. Et ça demande du travail, alors que ce devrait être si naturel. Où va t on ? Je ne peux pas critiquer car moi même j'ai appris, et j'apprends encore, à trouver des astuces de bonheur. Alors qu'on a tout ce qu'il faut.

Alors que nous étions ensemble avec des amis à la soirée cabaret, l'autre soir, l'un d'eux ayant une bonne situation, et des moyens corrects, ayant investi dans plusieurs maisons pour assurer ces arrières, celui là se plaignait (il a deux enfants) d'avoir encore sa fille de 23 ans à sa charge, puisqu'aux études. Je n'ai pas répondu. C'est trop absurde.

 

Posté par melancolie85 à 10:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]