27 mars 2013

deux en un

Ce matin, deux sujet me viennent :

 

le premier : mon week end. Je l'ai passé avec "Jean Jacques". Ah la la c'était bien, trop bien. "Jean Jacques" ? ben le chanteur. Enfin il n'est pas venu hélas, pourtant il était invité. Ma fille se donnait à fond depuis quelques mois à une comédie musicale avec uniquement des chansons de J J, et samedi et dimanche, c'étaient les grands jours. Un spectacle pour les restau du coeur. Elle, c'était pour les danses. Elle les a créées, puis elle a brieffé la troupe tous les dimanches ou presque. Echauffement pour tous, même les chanteurs.

Enfin c'était bien. Nous y sommes allés samedi soir avec famille et amis que j'avais conviés. Certains ont vite répondu oui, d'autres ont brillé par leur non-réponse (ça j'avoue que j'ai du mal) même par non c'est mieux de répondre me semble t il, d'autres étaient indisponibles. Ceux qui étaient là ont vraiment apprécié. Avant de partir, je leur avais fait un petit brunch. Cà nous a mis de l'ambiance. On est arrivé un peu tard, nous n'avons pas eu les meilleures places ! le spectacle durait 3 heures.

J'y suis retournée dimanche parce qu'il me semblait que je n'aurais pas tout vu en une fois. Mon fils aîné est venu, aussi une voisine, et deux amies. C'était encore mieux dimanche, mieux rôdé.

Depuis j'ai Jean Jacques dans la tête, tout le temps : "tu es de ma famille la la la la ..............." "j'irai au bout de mes rêves......." "là bas.............." "Je te donne .........."   ça me donne très envie de chanter. D'ailleurs, c'est dans un coin de ma tête. Créer un petit groupe, pas un truc trop carré, pour chanter des chansons qu'on aime ! comment lancer ça ?

 

le deuxième : des blogs se sont fermés, d'autres restés en l'état. Que sont elles devenues ? j'y pense souvent. TRACES,  PARISETTE, CELOR, et d'autres dont les noms m'échappent ce matin, qui me lisaient, que je lisais - elles ont peut être créé un nouveau blog ? passent elles encore par ici ? j'aimerais tant ................les retrouver !!!!!

Posté par melancolie85 à 10:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


21 mars 2013

J'ai quel âge dans ma tête

Petite fille à l'infini

ou vieille toute endolorie

rêveuse devant l'éternel

opprimée d'un monde cruel

la musique pour meilleure amie

le miroir comme grand ennemi

je ne sais plus l'âge que j'ai

je ne sais plus tous mes secrets

combien de temps me reste t il

pour devenir encore un peu

quelqu'un de mieux

quelqu'un de vieux

 

Posté par melancolie85 à 10:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

19 mars 2013

se donner du temps !

ah la semaine dernière, je n'ai pas chômé : j'avais atelier d'écriture le lundi, le mardi comme d'habitude le cours d'anglais (sauf que des fois je n'y vais pas), le jeudi réunion pour l'accueil compostelle + cours de sophrologie le soir, réunion des anxieux avec atelier d'écriture le vendredi soir, et le samedi après midi : visite à ma mère + théâtre le soir, le dimanche : matin, visite d'une expo photo à la commune voisine et repas cabaret le midi + après midi.

Mais pourquoi je vous raconte ça ? parce que ce sont des exploits. Il y a quelques années, je n'aurais rien fait du tout. J'aurais juste assumé ma vie de famille, tant bien que mal, avec une migraine au moins dans la semaine. Oui, je sais, je rabache....

C'est étonnant quand même l'évolution. Et si je n'avais jamais osé mettre les pieds à l'atelier d'écriture ? Et si je n'avais pas entendu la proposition de C. qui donne les cours d'anglais ? et si je n'avais pas répondu au petit article du journal de la commune à propos de Compostelle ? et si je ne supportais pas d'ouvrir la porte de la maison de retraite ? et si je n'étais pas très copine avec ma nièce qui jouait dans la pièce samedi ? Et si je n'avais pas répondu à l'invitation par mail à l'expo photo ? et si je n'avais pas saisi l'offre de mon amie pour le cabaret, elle qui peut avoir des places, qui s'arrachent, alors que tant de gens n'arrivent pas à en avoir ? J'ai de la chance.

La vie est faite de petits signes, de mains tendues, de propositions..... Il fut un temps où je fermais les yeux, je fermais le coeur. Heureusement, ce temps là est révolu, même si rien n'est facile, même si il y a encore des ratés, même si parfois j'échoue, même s'il y a des endroits qui restent difficiles à franchir. La conscience est là : personne ne peut faire ses pas à ma place.

Je suis récompensée, mon carnet d'adresses a évolué. Ah non, il n'est pas blindé comme certains, mais il y a un peu de vie, c'est le principal.

Il m'arrive de relire mon blog quelque temps après avoir écrit (mois, années). Je veux pouvoir relire ce post en espérant progresser encore, me dire que la route est longue mais que l'espoir est là. Vivre comme la plupart des gens ! c'est un défi quand on a baigné dans une toute autre atmosphère.

C'est mon sujet de prédilection : l'évolution des êtres, en particulier mon évolution.

 

Posté par melancolie85 à 15:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 mars 2013

anniversaire

Tandis qu'il se prélasse loin de nous, c'est son anniversaire aujourd'hui. C'est grâce à F.B. qu'on a le contact et qu'au milieu de messages de copines et copains, j'ai laissé mon petit mot à moi - j'espère qu'il le verra. Je me revois il y a 33 ans, je n'en menais pas large, j'étais complètement à l'ouest comme on dit, et d'ailleurs j'ai bien failli y rester cette fois là. Mon mari avait été prévenu.

Je suis plus forte que je ne crois, je m'en suis sortie et lui aussi. Un mois d'avance, plus de 3 kg, il est devenu aujourd'hui un homme encore un peu grand adolescent qui mise tout dans son travail mais qui sait aussi s'accorder du temps de grande liberté. Il ne s'encombre pas l'esprit avec tous les côtés "matériel" que nous avons ainsi que certains jeunes de son âge. Pas encore de maison, pas de voiture. Un esprit libre. Il n'est pas comme moi, il ne s'occupe pas du regard des autres. Comment a t il réussi avec ce que j'ai dû lui faire vivre ? il me reproche d'avoir été super chiante quand il était enfant parce que je lui imposais le plus grand ordre dans sa chambre, maintenant il est tout l'inverse, c'est le bazar derrière lui, c'est pas croyable. Il a eu des moments un peu flous dans sa vie mais s'est bien raccroché aux branches. Et puis il a des amis partout. Comment fait il ? là ce n'est pas moi qui lui ait servi de modèle. Il profite.

Me voilà maman depuis 33 ans.

Ils sont grands, c'est peut être pour ça que je m'ennuie un peu. Avant, j'étais toujours occupée avec eux : les soins, l'école, les devoirs, le sport, les loisirs. Ils n'ont plus besoin de moi pour tout ça. C'est la vie !

Posté par melancolie85 à 17:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

paix intérieure

Faudrait que je la trouve la paix intérieure !

Parfois, j'y arrive, je me dis je la tiens

Mais elle s'enfuit bien vite, balançant des horreurs !

Et si c'était demain ?

Je me réveillerais tout en douceur

Je serais de parfaite humeur

Je rirais de bon coeur

Ce serait le bonheur

 

Posté par melancolie85 à 16:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


10 mars 2013

sortir pour aller mieux

voilà j'ai marché jusque chez S. Je voulais lui parler pour le festival de cet été. Juste avant d'arriver chez S., j'ai croisé M. en voiture, elle s'est arrêtée et on parlé un peu. Je lui ai dit que si S. n'était pas chez elle, je pensais filer jusque chez elle M. Finalement S. est chez elle, alors j'y passe une heure, on parle de tout et de rien, je prends un café avec elle, son mari et son fils. Je repars. En revenant, Ma. est dehors, elle fait du feu. Je m'arrête lui parler. Tandis que je lui parle, le jeune couple de voisins passe à vélo, ils s'arrêtent un instant. Puis je reviens à la maison. Et là, je me dis que j'ai bien fait d'aller prendre l'air. La vie se fait petit à petit, je ne savais pas ce midi que j'allais voir tous ces gens là. Cà va mieux.

Et de plus au retour, j'ai quelques commentaires ici. C'est cadeau. Merci.

Pour clôturer, je crois que je vais regarder "le dîner de cons"...........

Posté par melancolie85 à 18:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

week end sans fantaisie

Depuis longtemps ce week end était libre. Parfois cette liberté est bonne, des choses peuvent se prévoir en dernière minute. Hélas, rien. Je suis hier allée voir ma mère, cela faisait trois semaines. J'ai vu qu'elle avait du mal à me reconnaître, elle était assise dans le couloir et je l'ai entendu murmurer tout bas : c'est qui celle là ? Et de lui parler tout de suite comme d'habitude, "ça fait longtemps que je ne suis pas venue ! j'ai été malade !" Puis tout reprend mais au fait, sait elle vraiment qui je suis ? elle ne me nomme pas, n'a parlé de personne de chez nous. Il va falloir m'y faire, bientôt elle ne saura plus du tout qui je suis. En l'écrivant, les larmes montent, c'est ainsi. J'ai passé ma vie à chercher ma mère, et je ne l'ai jamais vraiment trouvée.

Hier soir, télé : un bon film à suspens basé sur un fait divers très glauque - une famille décimée dans les Alpes - une histoire de location qui tourne mal.

Aujourd'hui, personne ne parle de rien. Je me dis que ce n'est pas grave et plus je me le dis et plus ça le devient grave. Il ne parle de rien. Puis il reçoit un appel d'un voisin qui lui propose le foot cet après midi car nos fils jouent ici pour une fois. Il y est parti tandis que j'écris. Je trouve ça bien qu'il soit parti au foot, il verra du monde. Moi je n'y arrive pas. Je vais partir marcher un peu pour m'aérer, j'en ai besoin. Je n'aime pas notre fonctionnement mais il est ainsi et depuis tant d'années. Il ne se demande jamais ce qu'on va faire puisqu'il a toujours le travail dans la tête et ça ne lui laisse aucun espace disponible. Et moi je me mets en mode "attente" alors que ce n'est pas la solution. La plupart du temps, je fais avec, j'accepte et un jour comme aujourd'hui j'ai du mal. Juste que j'aurais aimé qu'il se pose la question : qu'allons nous faire ? Je crois savoir qu'il y a beaucoup d'hommes comme ça mais quand même il pourrait faire un effort. Je lui ai fait part de ma frustration.

 

Posté par melancolie85 à 15:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 mars 2013

la poésie

hier soir, je suis vite allée me coucher car jeune fils avait invité ses collègues de foot (après l'entraînement) à dîner. Tous les vendredi soir, ils se retrouvent pour manger ensemble. Je trouve ça chouette pour lui cette bande de copains. Il a fait des lasagnes, 2 plats, parce que ça mange bien à cet âge là. Et j'ai fait les crèmes au chocolat. Donc je suis partie dans ma chambre et j'ai regardé la télé. Depuis les travaux, on a mis la petite télé de la cuisine dans la chambre. Ce n'est pas que j'aime trop ça. Mais là c'était la solution pour hier soir. J'ai regardé un film TV pas terrible du tout qui se terminait. Puis en zappant je suis tombée sur une émission littéraire sur la poésie, très bien, j'ai adoré entendre ces gens parler de la poésie comme d'une façon de vivre autrement.... Oui c'est bien ça. Ce ne sont pas que des mots, c'est la façon de voir les choses, de voir la vie, de ne plus rien craindre. Je ne saurai pas bien retranscrire, je vous invite éventuellement à regarder cette émission qui est sur une chaîne que je ne regarde jamais d'habitude public senat, bibliothèque medicis, on peut revoir les émissions. C'était si bon à écouter. C'est à l'occasion du printemps des poètes.

De plus, dernièrement, j'ai envie d'écrire des mots partout dans ma maison. Comme je vais devoir inventer un décor, relooker des meubles, je voudrais voir des mots, des mots sur le buffet, des mots sur les murs. Va falloir que je me calme. Mais il y en a de si beaux : je me disais un par lettre, et dans ma tête, me voilà avec : AMI - BLEU - CERISE - DELICE - ENFANT - FETE - ...................... en recouvrir un buffet avec de jolies lettres ! je suis pas sure que ça plaise. Moi ça me plairait bien en tout cas.

Prenez le temps de regarder cette émission ! ça vous fera du bien. Sachez que je n'y connais rien en poésie. Juste fait quelques découvertes à l'atelier d'écriture, juste écrit quelques vers avec des consignes, juste que c'est agréable.

 

 

Posté par melancolie85 à 12:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 mars 2013

Ouf !

Je désespérais que ce blog reste désert et je viens de découvrir deux messages - merci vraiment car je me demandais vraiment si ça valait la peine de continuer. C'est pas grand chose, quelques mots, mais ça fait du bien. Juste ne pas se sentir tout seul au milieu de nulle part. Cette planète des blogs, pour moi, c'est un peu "nulle part". Je ne partage pas ça avec ma famille et peu avec mes amis - juste 2 ou 3 le connaissent - C'est un peu ma bulle où je peux me libérer de mes maux avec mes mots. Pas que des maux, quelques joies peuvent passer là, mais c'est plus souvent le négatif qui sort, c'est comme ça, c'est ce qui fait mal, c'est ce dont il faut se libérer alors que le positif on a envie de le garder, c'est vrai que faut pas oublier de le partager aussi.

Je constate que j'arrive à lever mon bras un peu plus haut : cela me donne quelques espoirs, quand je vois les peintures que je pourrais bien avoir à faire, à moins que je délègue ? rien d'organisé encore. Et puis au jardin je vais en avoir besoin de mon bras. Ils avaient dit un an, j'en suis à 7 mois.

J'ai vu un peu de monde pendant ces vacances, de la famille, ma fille qui pour une fois avait quelques jours de liberté. Je leur ai accordé un peu de temps. Mais c'est curieux. Ils pensent toujours que j'ai le temps alors que j'ai mon boulot aussi !

Ma laryngite est quasiment guérie, j'ai demandé au kiné cette semaine une séance d'ostéo pour les sinus, je sentais vraiment que tout était pris, ça m'a fait beaucoup de bien.

Le chantier avance : la démolition terminée, nous en sommes au placo et électricité. La maison se redessine doucement, avec de plus grands espaces.

Hier soir, j'avais une réunion, pour une fois, je ne m'étais pas inquiétée, pas du tout. Bizarre. J'avais même préparé quelques douceurs, il y a des habitudes, j'ai eu des mots malheureux, ça m'arrive rarement, ma langue a fourché, et je me suis retrouvé à dire quelque chose de moche sans le vouloir, il y en a une qui m'a repris fortement, et ça a été la risée, je m'en suis sortie tant bien que mal mais cette phrase me poursuit depuis, je me suis sentie très mal, faudrait pas qu'ils m'en reparlent ou qu'ils m'appellent comme ça, dans mon dos par exemple. J'ai peur. J'ai tellement de mal à me sentir à ma place parmi les gens des associations. Des fois, je me dis que je devrais rien faire, rien du tout, comme ça je n'aurais pas d'ennui, mais qu'est ce que je m'ennuierais par contre.

 

 

Posté par melancolie85 à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mars 2013

vous avez gagné !

un mail reçu, vous avez été sélectionné pour gagner "un voyage aux Maldives" ou bien des coffrets beauté etc. etc., d'habitude, je supprime, aujourd'hui, je tente, d'abord je réponds non à toutes les offres commerciales et puis je clique pour savoir si j'ai gagné : ben non, Jépagagné.

Et il y en a tant comme ça.

Voyons qu'est ce que j'ai déjà gagné ?

Quand mon fils aîné était tout petit, un billet de tombola mis à son nom nous avait fait gagner un "lave vaisselle" que nous avons refourgué aussitôt contre une télé (parce qu'on en avait déjà un de lave vaisselle juste acheté). Qu'est ce que j'ai gagné d'autre ? quelques bricoles aux kermesses et lotos quand les enfants étaient petits après avoir acheté des billets ou des cartes, rien de très important, un globe, des verres, des corbeilles..... Mes parents avaient gagné un buffet à une kermesse, puis des vases en plastique.

Je connais des gens dont le fils a joué sur des sites de voyages à gagner, et il a gagné et offert un voyage en Chine à ses parents, je me demande comment c'est possible. J'ai essayé un peu, mais j'ai vite déchanté, faudrait y passer tout son temps, et répondre à plein de trucs, puis être assommés d'offres commerciales.

Mais qu'est ce que je pourrais gagner d'autre ? la sagesse, par exemple, oui oui ça ça me plait. La confiance. Pas mal. L'estime. Super.

Tant pis j'ai raté le voyage.

Sinon,  j'ai gagné : je me disais que je recevrais la fameuse lettre aujourd'hui. Je pars ce midi à la boite aux lettres : rien. Puis dans la BAL de ma messagerie, voilà le dit-courrier qui pourrait faire avancer un peu le fameux dossier en cours. Mon intuition avait raison. C'était bien aujourd'hui.

 

Posté par melancolie85 à 18:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]