03 août 2013

tout en contraste

J'aime l'été mais dès qu'il fait trop chaud, je suis ramollo et à ce moment là je préfère l'hiver.

J'aime l'hiver mais dès qu'il fait vraiment trop froid, je préfère l'été..........

J'aime être seule mais dès que je le suis trop je préfère être accompagnée

J'aime être en groupe mais dès que ça se prolonge un peu je préfère être seule

.................

Moi je dis : jamais contente !!!

Posté par melancolie85 à 15:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


18 juillet 2013

quelques sorties !

un spectacle de fin de stage donné par ma fille et deux autres personnes dont un prof hip hop et un musicien : 12 stagiaires et un bon résultat, c'était son projet, elle est contente et moi aussi - un spectacle en cloture qui est super après 5 jours de travail seulement...........

un concert au festival avec voca people, ils sont vraiment bien, et de la danse rock the ballet par un "vrai" soir d'été, ce sera mon dernier concert pour ce festival, vraiment on n'a plus autant la pêche, avant on en faisait bien plus .............

une visite à ma mère qui finalement se rétablit assez bien à la grande surprise de tous ...................

un pique nique de famille élargie où deux oncle et tante (jumeaux) fêtent leurs 85 ans avec tous ceux qui ont bien voulu venir..... et mes enfants y sont venus aussi, comme quoi la famille prend tout son sens..................

un aller retour sur la côte pour déjeuner au restaurant où travaille notre neveu depuis peu, avec quelques personnes, pas déçus, super rapport qualité prix.................

une escapade entre filles pour un anniversaire, elle a 57 ans et deux cousines veulent la sortir pour l'occasion, elles me le proposent, et hop nous voilà à 4 parties sur la côte pour un repas au restau, c'est une première et promis, nous le referons...................

un soir à faire des roses pour le mariage de samedi, un mariage à chapeaux j'appelle ça, un autre monde, nos propriétaires marient leur 4ème enfant, les fermiers sont invités.................................... J'ai tout de même réussi à apprendre à quelques uns à faire des roses avec des serviettes, alors que les plus anciennes les faisaient en papier de soie, je préfère la méthode des serviettes, tout le monde y arrive, et tout le monde est ravi.

Aucun stress pour tout ça - une phobie sociale qui diminue vraiment alors que je ne prends plus du tout de chimie.

Est ce l'âge, la sagesse, l'aide de tant de gens autour de moi indirectement car ils ne savent pas qu'ils m'aident, mais c'est en vivant de plus en plus avec les autres que j'apprends à gérer et c'est bon, vraiment bon........................

Il y aura sans doute encore dans certains contextes des "bugs" mais j'avance........................... je prends confiance ..................

 

 

Posté par melancolie85 à 16:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 juillet 2013

les mots

qui dit vacances dit :

distance, errance, silence, je pense, confidence, abondance, je danse, France,

assistance, opulence, méfiance, cadence, présence, relance,

chance, absence, alliance, souffrance, j'avance,

malchance, aisance, clémence,

sens !

 

les-mots

 

 

 

 

 

Posté par melancolie85 à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juillet 2013

et un deuxième pour aujourd'hui !

Finalement un autre pendant que je suis lancée !

Je suis très surprise de cette façon actuellement où les gens se disent qu'ils s'aiment pour un oui, pour un non. C'est surement moi qui ne suis pas dans le coup. J'aime bien F.B. parce que je suis en lien avec quelques personnes de ma famille et quelques amis et connaissances. On n'est pas obligé d'y écrire "toutesavie". Je transfère des choses légères, ou informations, quelques photos parce que j'aime bien.

Par contre en me balladant un peu chez les autres, ils s'aiment, ils s'aiment et se le disent..... les jeunes filles disent à leurs ami(e)s qu'elles les aiment. Jeunes filles ou adultes. C'est beau, tout le monde s'aime.

Une fille qui vient de perdre son papa reçoit des messages de soutien : "on t'aime, C." !

ça me dérange, c'est pas que je veux pas qu'ils s'aiment mais "de mon temps" on ne s'aimait pas comme ça et ça reste comme cela pour moi. C'est réservé pour les très très proches, et ça ne se crie pas dans la rue ni sur F.B.

je dois vraiment être d'une autre époque !!!!!

Posté par melancolie85 à 16:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

c'est la vie !

Au lieu d'aller au mariage, prendre la direction de l'hopital pour visiter ma maman qui a été admise dans la nuit, elle était très mal, oedeme pulmonaire, tension basse - un interne qui nous annonce presque la fin et puis, les choses s'améliorent, la tension remonte un peu, on lui met des antibiotiques ...... et deux jours après elle sort de l'hopital pour la maison de retraite, elle est faible mais semble se remettre ..................

Rejoindre le mariage à 15 h (messe et vin d'honneur loupé pour moi) mais du coup ça me fait moins de temps long à m'ennuyer car parfois à ce moment là c'est le cas, les vins d'honneur qui durent, qui durent,   très peu pour moi,    enfin ce sont les circonstances ! un cadre agréable pour ce mariage, sinon j'étais pas vraiment dans l'ambiance à cause du début de matinée et puis des gens présents, l'autre famille était bof bof. J'ai pris plaisir à danser parce qu'il y avait longtemps, tout en protégeant mon épaule..................

Annuler encore une réunion d'association parce qu'ils l'ont fixée en même temps que mon deuxième rendez vous de festival, et puis même que je n'aurais pas d'excuse, je n'y serais sans doute pas aller, j'ai aussi zappé les autres d'avant. Parfois, on se demande si on ne fait pas une réunion pour fixer une réunion. Du coup, hier soir, j'étais avec ma cousine pour voir voca people et rock the ballet, du beau spectacle, très original, à consommer sans modération, et puis pour une fois, mon polaire ne m'a pas servi............

Prévoir quelques travaux supplémentaires aux travaux réalisés : refaire une cloison car le bruit est insupportable entre la partie jour et la partie nuit, c'était à prévoir, j'ai été encore une fois trop naïve et là vraiment, je m'en veux. Puis une porte entre cuisine et salon, sinon je ne peux plus jamais suivre une émission télévisée ou alors il me faudrait vivre seule dans cette maison et ce n'est pas le cas, alors entre pratique et esthétique, nous choisissons "pratique". Cà ne va sans doute pas se faire pour demain car les vacances arrivent pour les artisans. De toute façon, il fallait décider car je n'arrive pas à m'approprier les nouveaux lieux.

Consulter une "magnétiseuse" deux fois : la première où vraiment j'ai senti du mieux deux jours après pour mes cervicales. J'y retourne demain et quoiqu'on en dise, quoiqu'on en fasse, si ça me fait du bien, tant mieux !!!!! je l'ai dit au kiné, il ne m'a rien répondu !

c'est la vie !!!!!!!!!!

Posté par melancolie85 à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 juillet 2013

devinez qui j'ai vu ?

Hier soir, j'ai pris t-shirt, gilet, polaire et doudoune pour aller voir .................... Elton. Les places étaient achetées depuis un moment, je me demandais si j'allais pouvoir. Pour une fois, au festival, c'était chaise obligatoire. Ils devaient savoir que cette année je n'étais pas bien et qu'il fallait que je sois assise, non je rigole. Pour cette soirée, ce n'était pas au même endroit que d'habitude, pour pouvoir recevoir encore plus de monde. C'était pas mal ! Mon voisin connaissait toutes les paroles des chansons, j'étais épatée. Le concert a duré deux bonnes heures et puis hop, Elton monte dans l'hélico et part dans les airs devant la foule de spectateurs....................  Je n'ai pris que deux concerts cette année, quoique si je veux, je peux en acheter en dernière minute, on sent la crise au festival aussi.

J'ai loupé volontairement la dernière soirée de cours d'anglais où c'était plutôt "buffet" que cours. Je me suis ménagée pour voir Elton.

La fin de semaine s'annonce chargée : mariage d'un neveu. Je ne suis pas du tout emballée, c'est comme ça quand on n'est pas en forme, le moral n'est pas au mieux non plus.

Elton, c'était deux heures de concert. Le mariage, ce sera la journée, va falloir que je tienne le "cou".

Et vous, comment s'annonce votre été ? pour ma part, pas de vacance.

Un sérieux problème à régler dans notre maison : les travaux sont achevés et nous avons un souci de bruit. On pourrait bien recloisonner, c'est dingue.

Et du travail plein les champs !

Posté par melancolie85 à 21:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 juin 2013

l'important

Je réalise que l'important en ce moment, c'est ma famille : moi et mes proches. Plus rien d'autre ne compte. Je ne m'inquiète plus pour le reste, pour qui va me remplacer dans l'association.

J'ai toujours mal aux cervicales, je déguste..... je mets toute mon énergie à gérer ma santé. Mon homme s'est fait mal hier à la cuisse, pas de bol. Avec les soucis qu'il a déjà, cela commence à faire beaucoup.

Pas de temps, pas d'énergie à accorder au reste du monde.

Lundi soir, j'ai réussi tout de même à aller au dernier atelier d'écriture de la saison, je m'y sens tellement bien, c'était encore une fois un moment merveilleux.

J'essaie tranquillement de faire mon travail au bureau avec des pauses de temps en temps.

La santé : le vrai trésor de la vie.

Posté par melancolie85 à 10:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 juin 2013

beauté

 

Posté par melancolie85 à 15:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

douceur

A la place de la fête de la musique, je suis allée faire les courses et je me suis dit que d'autres aussi rataient la fête de la musique, enfin jusqu'à 21 h, heure de fermeture du magasin. Et quand je suis rentrée, vendredi soir, j'en avais assez : dîner, ranger, puis dormir. Samedi, mes enfants sont venus déjeuner, ma fille appelle et demande s'ils peuvent venir, je n'aurais jamais fait ça avec mes parents, mais je trouve ça plutôt chouette, ça veut dire que ça leur plait toujours de venir chez nous. Et le soir, nous avons pu avoir des places pour son dernier gala. On l'a vu trois fois cette année encore et on ne s'en lasse pas. On est très fan. C'était une belle soirée, et pour elle, un peu émouvant puisqu'elle a décidé de quitter cette association. Elle ne reprendra pas là bas en septembre, elle est salariée de deux autres associations, ça lui faisait beaucoup trop d'heures, elle va réduire un peu son temps de travail. Nous avons rencontré celle qui va la remplacer, c'est comme ça, ça tourne.

Hier, journée libre. Nous aurions pu rejoindre le groupe du s e l qui faisait son pique nique annuel. Nous ne l'avons pas fait. Notre fils aîné était là pour le week end, nous n'avions pas envie de partir de la maison. Et l'après midi, nous avons travaillé dehors, surtout l'époux qui a terminé de tondre la pelouse. Moi j'ai réaménagé quelques plantations ! et nous avons taillé des petites branches en bas des arbres pour pouvoir tondre plus facilement. Et quand on commence, on en trouve d'autres et d'autres à couper : les charmes, les noisetiers, le grand sapin, quelques bouleaux. Un grand ménage !

Et là après l'effort, le réconfort de se dire qu'on est si bien chez nous, que nos grands arbres sont beaux, que l'espace est à notre goût !

Avec le soleil qui joue à travers les arbres, l'instant est magique.

 

Posté par melancolie85 à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juin 2013

parfois

je me dis que j'ai la même vie que n'importe qui, j'ai des visites, mon téléphone sonne, je reçois des mails, parfois .......

et à d'autre moments, je pense que je suis la sauvage du coin. Pourquoi toujours cette ambivalence ?

Alors que je discutais en prenant le café avec le copain de mon mari l'autre jour, je parlais de mon gout pour les voyages où tout à coup je me sentais bien plus libre. Il m'a dit que c'était normal, que ça faisait ça à tout le monde, qu'on se débarassait de carcan. Puis il a voulu me dire que j'avais l'air d'être plutôt du genre très sociable au quotidien, et là je lui ai dit que ce n'était pas comme ça, sans révéler le fond du problème, bien au contraire, j'avais souvent du mal avec les gens, vous savez : ceux que je connais pas suffisamment. Et puis c'est récent que je parle de mes problèmes à des gens de mon entourage, et encore est ce que je dis bien tout, je pense que je modère. Alors je me suis dit une fois encore que sans doute ça ne se voyait pas trop.

Pourtant ce soir, je pourrais aller à la fête de la musique au bourg voisin, j'ai reçu des mails m'en informant. Je n'irai pas car je serai seule, la population sera plutôt jeune et je n'y trouverai aucune place.

Je pensais aller revoir ma fille danser hélas il ne reste plus de place.

Si quelques personnes m'entraînaient pour aller à la fête de la musique, peut être je me déciderais, mais je n'ai pas ces quelques personnes là autour de moi. Mon mari est occupé à fond dans les champs et si jamais il ne débauche pas trop tard, je pense qu'il sera très content de se reposer, il se fiche bien de la fête de la musique.

Ainsi donc, je vais moi aussi me reposer ce soir.

Chez le kiné, j'ai appris qu'une dame à la retraite faisait une grave dépression. C'est au cours d'une conversation qu'il m'a dit ça. Il n'aurait pas du, normalement c'est secret professionnel, mais bon. Je ne la connais pas bien. Mais je ne l'imaginais pas du tout pouvant être atteinte de dépression. On se fait toujours une idée des autres mais on ne sait rien du tout, finalement.

Posté par melancolie85 à 17:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]