Il y a foule de propositions. Exceptionnellement cette année, nous n'irons pas au festival habituel. Je n'ai tilté pour aucune soirée, peut être à cause de la foule que ça représente, peut être à cause du "mal assis". La névralgie pudendale est bien installée, je vis avec elle, elle me rappelle à l'ordre tout le temps, alors le derrière sur l'herbe c'est un peu plus difficile qu'à l'habitude.

Nous avons opté pour une soirée dans un autre festival à une heure de chez nous au sud du département . Un festival de musique dans les petites cités de caractère. C'était Julien. Clerc bien sur. Les autres soirées sont plus musique classique ou autre que l'on connait moins. Ah Julien, je ne m'en lasse pas, quel enthousiasme, quelle voix, quelle présence, quelle simplicité, quelle joie, quelle musique !!!!!!!!  C'était dimanche dernier.

Cette semaine, trois jours avec mon petit fils. Et il faisait si chaud. Nous avons joué aux cartes en début d'après midi dans le salon bien sombre.

Le 14 juillet, un pique nique de copains au bord de la rivière. Un jeu de cartes et une petite ballade en fin d'après midi. Puis le soir un feu d'artifice. Pourtant je suis contre. Il y en a plein d'interdits, pas celui là. On a suivi les autres. Et quand j'ai appris le drame du feu d'artifice pas très loin, j'ai été horrifiée. Je suis contre, car on brule de l'argent qui serait surement mieux placée ailleurs, dans les logements par exemple. Et ce n'est pas du tout écologique. Mais les gens veulent du plaisir à tout prix, de la fête à gogo. Et finalement je fais partie des gens...... qui pensent qu'il n'y a pas que les loisirs dans la vie, non. Ils sont intéressants que s'ils se distinguent du reste, c'est la rareté qui donne du goût aux choses.