Première escapade : légèrement programmée puisqu il s'agissait d'une visite d'entreprise (un ancien client). Nous sommes partis trois jours. La veille pour poser la valise à l'hotel, le jour défini pour la visite de la conserverie, et le lendemain pour s'en remettre. Et aussi pour visiter. La Bretagne recelle de trésors, la mer et beaucoup de patrimoine. Durant ces trois jours, je n'ai pas eu plus mal. Ainsi nous avons pris le petit train, nous avons mangé des galettes et des crêpes, nous avons raté la fête de la musique à cause du gros orage, nous avons bien dormi dans un super grand lit. Le pain de l'hotel n'était vraiment pas bon. Nous l'avons dit et le lendemain, nous avions du meilleur pain. Nous avons mangé un moules frites. Nous avons discuté avec nos voisins de table. Et puis nous sommes rentrés au bercail.

Hier soir, c'était la soirée fin de saison de l'atelier d'écriture, je me suis décidée au dernier moment. Je n'ai pas participé au dernier trimestre, trop de douleurs, ce qui enlève la motivation. Chacun apporte quelque chose à manger ou à boire, les différents groupes sont conviés, cela permet de rencontrer ceux qu'on voit peu. Cela m'a fait du bien, un peu de vie sociale. Nous n'avons rien écrit. Notre guide a lu des textes écrits depuis longtemps, on devait tenter d'en reconnaître l'auteur. Et on a échangé sur ceci, cela..... Je dois m'accrocher, je ne peux pas vivre coupée du monde. Alors à la rentrée, je reprends, bien entendu.

Aujourd'hui, j'ai participé à un atelier de danse thérapie : deux heures à bouger, bouger, danser. Depuis le temps que je cherchais cela, ouf j'ai trouvé. Ce n'est pas un cours régulier, mais c est un atelier proposé ponctuellement. Je recommencerai.

Vivre, avec la douleur, mais vivre, sinon ......