Deux fidèles m'ont répondu sur mon dernier message, l'une que je retrouve aussi sur un reseau connu, et l'autre que j ai continué à lire de temps à autre sur son blog. Cela fait chaud au coeur de les retrouver. Voilà donc ce petit merci pour elles.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas forcément. Ce matin il fait gris, un gris foncé qui ne me donne pas beaucoup d'énergie. Dernièrement, quand il faisait soleil, je remarquais comme il jouait sur mes états d'âme, j avais envie de travailler dehors ou d'aller me balader, j'ai beaucoup balayé les feuilles, beaucoup plus que les autres années où je les laissais faire ce qu'elles voulaient, c'était glissant, dangereux. Là je me suis défoulée, j'en ai fait un gros tas. 

J'ai plein de choses à faire, du tri dans les vêtements, du ménage là où je le fais moins souvent. Mais aurais je l'énergie ? Je passe beaucoup de journées seule. L'homme a de nouvelles fonctions qui n'étaient pas vraiment prévues. Nous avons vécu il y a deux mois un drame. La personne qui était en charge d'une nouvelle entreprise, liée à notre activité, s'est donné la mort. Il en avait la gérance. Depuis il a fallu reprendre l'affaire et mon mari fait partie de ceux qui ont repris. Pas le choix. Trop d'enjeux. C'est bien compliqué et je n'ai pas envie de rentrer dans les détails. Il m'arrive de le rejoindre là bas, je peux y faire du ménage ou participer à quelques tâches administratives. Cela me sort de chez moi et finalement j'apprécie y rencontrer quelques personnes qui se donnent au projet aussi.

La vie n'est vraiment pas un long fleuve tranquille. On ne prévoit pas tout. On se fait happer par les évènements et on trouve la force pour faire face. 

J'ai comme d'habitude beaucoup de mal à me réjouir du Noël qui arrive, mais ce n'est pas nouveau, virus ou pas virus.

Finalement ce post est gris comme dehors.