Un dimanche sans programme.

Les jours caniculaires de cette semaine m'ont perturbée, j'avais mauvais caractère, j'étais énervée. Les hommes ont travaillé dur malgré la chaleur. Et moi je me plaignais alors que j'étais à l'intérieur. Une fois de plus, mon hypersensibilité me joue des tours. Mon cerveau ne savait plus gérer....

Nous avions prévu une sortie vendredi sur une proposition d'amis. Faire du vélo sur la côte. La veille, voyant le temps et la somme de travail, nous avons annulé, tandis que les autres couples l'ont fait. Nous les avons seulement rejoints le soir pour un diner. Hier soir, nous étions à l'anniversaire de la voisine, en petit comité, mais bien festif malgré tout.

 

Ce matin, mon homme m'a laissé dormir. Il est parti travailler pour la journée. Les champs n'attendent pas. Je devrais me réjouir d'un jour sans programme mais j'ai en moi tellement d'ambivalence que je ne sais même pas en profiter. Je tourne en rond depuis ce matin. Je me dis que j'ai connu cela toute notre vie ensemble et que ce n'est pas encore l'heure du changement.

C'est la fin des activités. Lundi dernier, j'ai hésité pour choisir entre deux soirées : celle de l'écriture et celle de la chorale. La plus festive évidemment c'est la soirée chorale où nous pique niquons et chantons. Habituellement c'est celle que je choisis. Mais là mon coeur me disait va donc à celle de l'écriture ça fait longtemps que tu n'as pas fait cette soirée. Alors j'ai suivi mon coeur, et sans regret, j'ai retrouvé le groupe de l'après midi, des gens charmants que je connais un peu. Nous avons écrit à partir de quelques consignes et partagé un repas qui d'ailleurs fut le support de l'atelier.

 

Tout s'arrête jusqu'en septembre, comme l'école. Belle coupure pour l'été. Mais cela m'angoisse toujours un peu. Car je n'ai plus de contacts réguliers. Je n'aime pas trop me sentir seule et pourtant parfois je revendique la solitude. Comprenne qui pourra.

 

Pas de vacance prévue. Quelques concerts au festival. Sinon ce ne serait pas un "vrai" été. Un repas prévu, deux pique niques. Sinon on improvisera s'il reste du temps disponible.

Si la chaleur persiste, nonchalance assurée.....

Aujourd'hui c'est mieux. Pourvu que ça dure.... Je ne supporte vraiment pas ces températures.

Portez vous bien.