15 janvier 2019

Chanter

Après les jours gris, le week end a chanté. Je m'étais inscrite comme l'an dernier. Ma voisine qui était venue avec moi l'an dernier n'était pas disponible. C'est une amie qui est choriste également qui m'accompagnait. Nous étions une dizaine de notre chorale à faire ce stage. Comme l'an dernier j'avais très mal dormi chez l'habitant (charmant du reste), je voulais dormir seule dans mon lit. Avec mon amie, nous avons opté pour une chambre d'hotel à deux pas de la salle. J'ai tout autant mal dormi cette année. Mon amie ronflotait doucement et moi j'avais un meli melo de chansons dans latête, tout cela ne faisait pas bon ménage pour trouver le sommeil. Le samedi après midi jusqu'à tard le soir nous apprenions toutes les chansons (6). Nous avions quelques pauses et pique nique du soir. Le dimanche matin, nous répétions puis repas organisé puis préparation de l'enregistrement puis concert final avec public. L'an dernier, j'étais devant et avais très très mal vécu cette forte exposition. Cette année, j'avais négocié avec mes copines pour nous mettre plus à l'arrière et elles étaient d'accord. Nous nous sommes retrouvées au dernier rang et je n'ai eu aucun stress.

Des chansons que nous avons découvert dans une chemise à notre arrivée. Un peu d'appréhension au début. Et puis un vrai bonheur de les avoir apprises et de les avoir autant répétées, répétées et répétées. Et puis chantées .....

Ce week end n'était vraiment pas un week end comme les autres.

Je redescends doucement de mon petit nuage. Je vais faire attention de ne pas tomber.

Le chant est vraiment thérapeutique. 

Posté par melancolie85 à 12:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]