Je n'avais jamais pensé vivre tout ça. Ce voyage qu'il fait, si dur, pourquoi ? Pour se défier lui même ? pour nous défier ? pour  défier la société ? Je le suis à la trace chaque jour sur sa page FB, sur les pages des autres participants, sur la page de l'organisation, à travers tous les commentaires, les images, les videos. J'interpelle son amie régulièrement sur messenger, à savoir si elle a plus de nouvelles. Je me lève le matin, c'est la première chose que je fais, regarder où il en est. C'est un truc de fou. La chaleur, la difficulté du parcours, la mauvaise meteo du début, le désert, la police, les hotels, les bivouacs, les gens. Tous ces gens qui accueillent facilement. Ce voyage me dit qu'il y a tant de bonté dans le monde, tant de non-jugement, tant de gens qui ne sont pas racistes, ce voyage me dit la vie que j'idéalise depuis toute petite, il résume tous mes souhaits, et c'est lui qui le fait. Le fait il un peu pour moi ? Je ne sais pas. Il est très bien placé, le deuxième en ce moment. Quelle aventure ! Lui qui fut un enfant facile, puis un adolescent rebelle, le voilà un adulte incroyable. Il porte toutes mes valeurs, toutes les siennes aussi.

Et puis le mariage qui se prépare.... je commence à y trouver du plaisir. Travail manuel pour la déco, bouquet à coudre.... ma robe est choisie. Les invitations parties. Sauf quelques unes encore. Moi qui ai tant pesté sur les invitations des autres, je me rends compte aujourd'hui comme c'est difficile. Il y a deux sortes d'invitation : mariage entier ou seulement cérémonie + vin d'honneur. Et là on ne peut caser tout le monde. La famille est invitée en grand. Les amis les plus proches également. Restent les voisins, amis moins proches..... Très difficile de faire un choix. Nous serons très nombreux.

Et puis dans ce tumulte, un peu de peur s'installe. La phobie sociale n'est pas si loin. Il va falloir gérer. Aujourd'hui, en bricolage, j'ai ressenti quelques faiblesses.