J'écris de moins en moins. Le dernier atelier, de plus, a été annulé pour cause de mauvais temps. Donc j'écris de moins en moins là bas et ici. Pourquoi ici ? Parce que moins de conflits. Les conflits m'ont beaucoup fait écrire, il fallait que ça sorte. Et ça fusait sur le clavier. C'est plutôt une bonne chose que de se libérer de cela.

Ecrire pour dire de jolies choses, à la manière de Bonheur du Jour, c'est tout un art. Tellement plus tournée de nature vers le négatif plus que vers le positif.

Aujourd'hui, par exemple, j'aimerais bien vous dire qu'il fait beau, que la nature est superbe. Helas, il tombe encore des cordes, régulièrement. Quoiqu'à l'instant le soleil me fait de l'oeil par la fenêtre. Mais ce n'est que de courte durée. La météo devient le sujet principal des conversations.Les terrains sont gorgés d'eau, impossible d'y mettre la moindre roue de tracteur. Et ça devient inquiétant.

Et à part ça ?

A part ça, il y a eu de beaux dimanches : l'un pour recevoir mes amies d'enfance. Elles m'ont bien gâtée avec de nombreux cadeaux, j'étais émue. L'autre pour marcher dès le matin avec une autre amie, et son ami, et finir par une bonne assiette avec plein, plein de monde. Ce n'est pas mon habitude. Nous n'avons fait que 7 km, mais j'étais fière.

A part ça, petit fils a commencé l'école depuis les vacances de mars. Cà se passe super bien. Je suis allée le chercher à l'école une fois le midi, et je dois refaire cela la semaine prochaine. Il aime apprendre, les dessins, les histoires, les crayons, les livres, les chansons, tous les jeux, les cartes. C'est un régal. Nous l'avons eu également un samedi où le temps était correct pour aller au jardin, c'était bien. L'autre jour, je lui ai donné une assiette jaune au déjeuner et je lui ai inventé l'histoire du soleil qui est tombé dans l'assiette, à cause de la couleur, depuis il l'appelle l'assiette soleil.

A part ça, je suis allée au cinéma cette semaine voir la conférence France Inter avec Christophe André sur la gestion des émotions avec deux amies collègues de l'association. Je suis également allée à la dernière réunion de cette association qui s'est très bien passée. J'ai un faible pour tout ce qui concerne les émotions. Je suis dedans, et il n'y a pas que moi vu le nombre de personnes présentes dans la salle mardi soir.

Les émotions sont la vie, et surtout continuons d'en avoir.