Dimanche dernier, nous avons d'abord soigné les animaux de nos enfants absents. Puis nous sommes allés voir ma maison d'enfance pour prévoir son déménagement. L'après midi, il faisait froid et soleil, aussi nous avons décidé d'aller voir mon beau père à pied. On dit à pied ou à pieds ? j'en ai bien deux pourtant. Environ 5 km avec le plus de raccourci. Du chemin, des bosquets, du pré, un peu de route, puis de la forêt, puis du champ, puis du chemin et de la route.... 40 ans bientôt que je suis ici et je ne l'avais jamais fait ce parcours. C'était bien et innovant. Là bas, nous avons discuté une bonne heure et puis retour par chemin et forêt, et chemin. Une autre version. Dans la forêt, par deux fois, nous avons vu des chevreuils. C'est un moment de pur bonheur de les voir de loin. Surtout ne plus bouger.... ne plus respirer. Chut ! juste les regarder. Et soudain, ils se sauvent. Le soleil se couchait devant nous rouge dans le ciel sombre. Là, on est est heureux d'être en vie.

Il fait très froid, mais ce n'est quand même pas la première fois. Je me demande ce qu'ils ont à nous bassiner avec cette météo. On en a vu d'autres. Je vois que beaucoup de gens se mobilisent pour les sans abris, les sdf. J'en suis réjouie. De mon côté, je suis perdue dans la nature. Ils ne sont pas là. Je serais en ville, je pense que je me bougerais pour cette cause.

Hier, nous avons déménagé la maison. Ma soeur, mon beau frère, mes enfants. C'est une petite maison, nous l'avons louée en meublé durant une dizaine d'années. On n'avait pas l'impression qu'il y avait tant de choses à l'intérieur. Il fallait des bras, et des véhicules pour vider tout ça. Quelques tours à la déchetterie, déjà. Sinon nous ramenons beaucoup chez nous, nous avons de la place. Avec la maison, nous vendons des étables et des toits à cochons. Impensable de vendre les uns sans les autres. Je me demande ce que ça deviendra. Le couple de jeunes achète pour réparer la maison et en faire une location. Je ne sais pas ce qu'ils envisagent pour le reste des bâtiments.

J'ai vraiment du plaisir à revoir plein d'objets. Quelques jeux à moi. Beaucoup de vieilleries qu'on avait déjà triées. Ma soeur ne prend pratiquement rien. Elle nous a préparé un repas le midi, j'ai apporté quelques trucs. C'est bien agréable de se retrouver autour d'une table, un peu comme autrefois, c'est si rare aujourd'hui. J'ai un énorme besoin de famille.