Le week end avant dernier, j'ai eu de la chance. Nous avons pris trois jours. Le vendredi, nous sommes partis pour le Mont st Michel. Il ne faisait pas très beau mais dans l'après midi, le ciel s'est éclairci et quand nous sommes sortis de la visite de l'abbaye agréablement guidée par un monsieur sympathique et atypique, nous avons profité d'un temps magnifique et de couleurs extraordinaires en ce lieu magique. Puis nous sommes allés aux vêpres, instant hors du temps.... A faire si vous passez par là bas. C'est ouvert à tous. Il suffit d'être à une certaine heure auprès d'une certaine porte. Nous devions être 10.

Le temps d'un restau le soir et d'une nuit à l'hotel, pas dans le mont c'est mon regret aujourd'hui, mais aux abords fut très ressourçant pour moi. Comme un ailleurs qui me va bien, un ailleurs qui m'entraîne. C'est un endroit extraordinaire le Mont St Michel. Je suis prête à y retourner plus longtemps pour profiter encore plus des pierres, des lumières, de la randonnée dans la baie, de la plénitude. Bon il y avait pas mal de monde à cause des vacances. Mais on peut se perdre un peu loin des gens. Surtout aux vêpres.

Puis nous avons continué notre séjour dans l'Orne pour visiter des amis qui étaient là bas en cure. Découverte d'une région. Seul bémol. Dormir dans la pièce de vie dans un lit qu'il faut déplier, puis plier, puis redéplier, puis replier. J'estime qu'on a un peu passer l'âge. Ils avaient dit qu'ils avaient pris un appartement pour recevoir. Bon je n'ai pas la même conception de "recevoir". J'ai dormi assez longtemps dans la cuisine chez mes parents. C'est terminé. Désormais je demanderai les conditions d'accueil. Et si ça ne me convient pas, je dirai non ou je prendrai une chambre d'hotel. Il y en avait un tout près, on aurait pu s'organiser autrement. Sinon, rando dans les forêts, c'était bien. Pour finir un petit tour au casino, sans jouer, je n'y comprends rien aux machines à sous. Alors on est sorti avec tous nos sous.

Ce week end juste passé fut bien rempli également : une soirée bowling avec l'association, tout le monde ne vient pas, mais certains répondent joyeusement. Puis un restau après la partie de bowling. Hier j'avais des invités à table. Ce n'est pas de tout repos. Mais c'est la période où je peux plus facilement recevoir, alors il y aura d'autres dimanches comme celui là.

Pendant ce temps là, les jours raccourcissent, les couleurs tombent par terre. Les nuits surgissent vite. Le moral tombe aussi parfois comme les couleurs. Mais ça ne dure pas, heureusement.