Moins de confort mais une très jolie vue. Moins de téléphone, juste l'essentiel. Moins de voiture, seulement quelques escapades. Moins de difficultés à communiquer, ici c'est facile. Le côté quasi incognito est bien aidant. Mais tout finit et le retour est imminent. J'ai eu le temps d'apprivoiser mon nouveau téléphone grâce auquel je suis restée (trop sans doute) liée avec vous même si l'écran est un peu petit. Ça reste un outil envahissant mais aussi merveilleux. C'est sur lui que j'écris ce matin et je trouve ça un peu sportif. Le retour, toujours un moment difficile, se réadapter alors qu'on a eu cette impression d'idéal parce qu'ailleurs on met de nouvelles chaussures mais on va bientôt les quitter et rechausser les anciennes.