Il est temps de stopper cette quête de ce qui n'est pas moi, de ce qui n'est pas ma vie.

Peut être bien que ma vie c'est d'être solitaire, peut être bien.

Il en faut des solitaires, pour composer un monde, il faut de tout.

Je joue un rôle la plupart du temps parce que je pense que c'est mieux d'être comme eux, parce que je les entends souvent parler des autres avec des propos que je n'aime pas : "untel n'a pas d'ami" "untel a peu d'ami"ou bien "ils ont plein d'amis".  On dirait que c'est ce qui définit la personne. Et oui, s'il a des amis c'est qu'il est fréquentable, s'il n'en a pas, c'est qu'il ne l'est pas. Alors je voudrais bien me mettre dans la bonne case pour être fréquentable. Mais je ne rentre pas dans la bonne case. Elle n'est surement pas faite pour moi. D'ailleurs je n'aime pas les cases.

Il m'aura fallu tant d'années pour le comprendre, je l'ai déjà compris mais ne l'accepte guère.

Lâcher prise, bon sang ! lâcher prise, depuis le temps que j'entends ces mots.

Elle est là la grande vérité.

Hier malgré ma petite forme, je suis allée avec elle voir ma tante comme chaque début d'année depuis que ma mère est partie. Avant je n'en prenais pas le temps. C'est une proposition, une des seules de l'année. Je suis une menteuse, je dis que je n'en ai jamais de proposition, il y en a quelques unes malgré tout. Ma tante est très âgée, elle m'appelle "ma petite" j'adore ça. Elle est très lucide et on a parlé politique, elle est très agacée par les propos du moment, elle qui s'inquiète toujours de sa petite retraite insuffisante. Elle est en maison et la facture est salée. Cà a de quoi agacer ces histoires de gros sous. Là encore, pour certains les gros sous c'est normal et pour les autres, il faut se contenter des miettes. On nous prend pour des c. ?

Dommage que je sois patraque, sinon je serais allée voir la mer, la tempête..... Non ce sera cheminée et télé ou lecture, et tisane, huiles essentielles et tout le bazar.

Et surtout, prendre de vraies résolutions.

Merci mes lectrices et lecteurs, vous voyez bien que vous éclairez ma route.