Il y avait du monde à cette réunion. Je ne m'y attendais pas. D'habitude au creux de l'hiver, certains hésitent à sortir le soir. Le sujet sans doute ? l'estime de soi. Sujet traité bien souvent mais qui finalement fait recette. Difficile la plupart du temps de penser qu'on a de la valeur. La semaine dernière, je ne m'en donnais pas tant que ça, surtout à cause de mes réactions... L'animatrice a fait le maximum pour nous faire rechercher quelles étaient nos qualités, que nous en avions forcément.... De nouvelles personnes assistant à la réunion ont bien participé et donné une note positive aux discussions. C'était intéressant. Il n'empêche que je n'ai pu résister à exprimer mon désenchantement lorsque nous reprenons le cours de notre vie. Pendant la réunion, on est plein de bonnes intentions, on parle de ce qui ne va pas, et de ce qu'on pourra faire pour aller mieux. Oui. Et puis la vie reprend ses droits ! 

Je n'ai pas voulu prendre trop de temps de parole car cela fait tant d'années que je participe. L'important c'est que de nouvelles personnes puissent s'exprimer. Il y a un jeune homme qui vient régulièrement et qui ne parle pas. En sortant, je me suis adressée à lui, j'ai obtenu un mini-son de sa bouche, c'est plutôt son visage qui s'exprime un peu. Il attend en fin de réunion, il ne part pas. C'est surement qu'il a envie de participer. Et pourtant nombreux sont ceux qui passent près de lui sans lui adresser un mot. Comment s'y prendre ? C'est si compliqué parfois.

J'ai revu C. Elle m'a gentiment proposé de lui faire signe si j'avais besoin. Elle aussi a besoin en ce moment. Je l'ai remerciée. Ce n'est pas grand chose, mais c'est le sésame. Pour moi c'est le but de ce groupe. Pas seulement des réunions. Un soutien tout le temps si l'on a besoin. On le dit mais on ne le pratique guère.

La grippe m'a bien fatiguée, je me sens toujours un peu fébrile. Aujourd'hui c'est repas de famille.