Hier, ça n'allait pas, j'avais mal partout, surtout aux reins. J'ai craint l'infection urinaire. Je connais. Alors j'ai appelé le médecin. Quelq'un répond pour elle, il me dit que c'est impossible de mettre un rendez vous, c'est complet. J'explique, c'est toujours aussi complet, il me dit de me rendre aux urgences, je dis : pas pour une grippe. J'insiste. Il me dit qu'il va demander au médecin (c'est sa femme) et qu'elle me rappellera. Finalement il me rappelle. J'ai un rendez vous en fin de soirée. Je me demande comment je vais faire pour attendre la fin de soirée. Je cherche ailleurs. Impossible, c'est complet. Donc je conserve le rendez vous.

Je me choute au paracétamol, je bois beaucoup, finalement j'ai moins mal au cours de l'après midi, j'ai dormi.

Je vais à mon rendez vous, je reviens avec des anti biotiques et toute la panoplie.

Mon mal de reins s'est dissipé. J'ai déjà eu de gros ennuis avec les reins. Je suis angoissée quand j'ai mal.

Je me demande comment ça se serait passé si j'avais déboulé aux urgences avec ma grippe sous le bras. Combien d'heures à attendre sans confort pour qu'on me fasse une ordonnance ?

Qu'est ce qui se passe ? Les médecins aussi sont fous ?

Certes ils ont du travail. Mais après hier soir, elle débauchait.

Moi je croyais que ce métier était une vocation et qu'en temps de crise, ben on allongeait un peu les journées. Je croyais.

Du coup, notre week end prévu est tombé à l'eau. Je suis d'une humeur massacrante.