29 juin 2016

Pour les impromptus littéraires

Depuis que j'ai découvert cet "atelier", peux pas m'empêcher de jouer .... 

L'ART DE FAIRE SA VALISE 

Elle a le teint blafard
Devant son grand placard
Faire sa valise un art
Elle s'y prend toujours tard

C'est qu'elle ne sait pas bien
Ce dont elle a besoin
Fera t il chaud ou froid
Tel est son grand tracas

Alors elle met de tout
Pourtant c'est le mois d'août
Elle empile, elle entasse,
Faut pas qu'elle se tracasse

La valise marron
Bientôt fait le dos rond

Il n'a rien vu encore
Il est toujours dehors
Quand il va revenir
A son tour le plaisir

Pour lui trois fois rien
Elle le connaît si bien
Il aura la valise
La petite, la grise

Voilà qu'elles sont prêtes
La grise et la marron
Il faut dormir peut être
Demain ils partiront

Posté par melancolie85 à 18:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Que faire de cet été ?

L'été. Ils le fêtent encore ce soir dans la ville d'à côté. Il y a déjà eu la fête de la musique. Je n'y suis pas allée. Ils remettent ça. Je me demande si trop de fêtes ne tuent pas la fête. Personne n'en a assez ? Ben moi, ça me saoule s'il y en a trop. Le soleil n'y est même pas à la fête. J'aimerais traîner le soir dehors, dans le jardin, près de mes fleurs. Il fait pas assez chaud pour ça.

L'été. Si peu de choses de prévues. Une date de concert. Pas de pique nique organisé. Il faudra les inventer. Peut être. J'aime bien les pique-niques.

L'été. Est ce qu'il fera la température que j'aime : 25. C'est 15 ou 32, le choix est rude.

L'été. Tout le monde part ou pas ? Je ne sais pas trop. Certains le disent, d'autres pas. Je ne retiens même pas.

L'été. Le jardin, ça commence à donner : des courgettes, des fraises et des framboises. Bientot des haricots verts. Les tomates n'ont pas bonne mine.

L'été. Plus d'écriture, et bientôt plus de chorale. Lundi dernier, on a chanté comme des fous. Il y a une chanson où j'ai merdé.

L'été. Je veux des beaux couchers de soleil comme l'an dernier, là où j'allais le soir, parler avec ma mère.

L'été. Est ce qu'on pensera à moi pour quelques propositions de sortie ? Ou alors dois je les créer ? sans doute.

L'été. La sieste ? pourquoi pas.

L'été. Des livres. Lesquels. A vous lire, je ne sais plus tant il y en a qui me tentent. Je voudrais ratrapper tout le retard.

L'été. Du courage. Tant de trucs qui trainent partout. Je sais pas.

L'été. Plus de kiné. J'ai fini mes séances et pas renouvelé. Pourtant ce n'est pas vraiment ça encore. Peut être voir ailleurs.

L'été. Prendre les cours de dessin que j'ai reçus en cadeau, si elle est d'accord. Que vais je faire en dessin ? Je n'ai pas dessiné depuis l'école, et je suis nulle en dessin.

L'été. Voir la mer ? Trop de monde maintenant. J'ai raté, j'y suis allée une seule fois en juin.

L'été. Est ce que j'aime l'été ?

L'été. Et vous, vous aimez l'été ? Comment vous le voyez ?

 

L-ete_dossier_large

Posté par melancolie85 à 18:24 - Commentaires [8] - Permalien [#]

27 juin 2016

quelques moments....

Je n'ai plus pensé à écrire sur la CNV,  séance d'un dimanche passé. Se retrouver à 5. Parler de la fin de saison. Y aura t il une autre séance pour cloturer ? pas sur, cela dépend, si on est 4 on la fait.  Et pour l'an prochain, l'animatrice ne souhaite plus continuer sous cette forme. Elle proposera des jours entiers "stages", avec un thème, et ouverts à tous. Si l'on veut participer, il faudra s'empresser de s'inscrire car ce sera pour un certain nombre de personnes. Ce sera différent, il n'y aura plus le petit groupe. Je n'osais rien dire. L'une de nous a osé dire que nous allions lui manquer sérieusement. Finalement, je crois qu'on le pensait toutes, une seule l'a exprimé, et je l'ai remerciée car je n'en pensais pas moins. Finalement, peut être pourrons nous garder le groupe mais sous une forme à inventer.

Cette fin de semaine fut chargée comme si peu souvent. Jeudi soir, j'ai commencé avec un repas de filles au restaurant, à 4. Du même âge. Presque voisines. Nous l'avions fait il y a deux ans. Nous avons remis ça. Intéressant.

Vendredi soir, Assemblée générale de l'association. Si peu de monde. Presque uniquement le bureau. Bonne soirée quand même où nous discutons bien. Et finissons par les obligations de l'assemblée. Nous parlons de nos désirs d'évolution de l'association avec plus de propositions. Nous en reparlerons. Il y a cet homme qui dit combien l'asso lui apporte, combien il a besoin de savoir qu'il n'est pas seul à vivre l'anxiété. Moi aussi je suis contente de savoir que je ne suis pas seule. C'est un véritable handicap social. Même si je jongle avec maintenant. Il fut un temps où j'étais emprisonnée là dedans.

Dès samedi matin, je partais pour un atelier d'écriture à 45 mn de chez moi. Chez une écrivante. J'ai fait co-voiturage avec une autre fille. L'atelier a été maintenu malgré la faible participation. Celle qui recevait, qui est une amie maintenant, avait peur d'être débordée dans son petit appartement. Ce ne fut pas le cas. Elle avait préparé un petit repas pour nous le midi. Nous avons eu de jolies consignes, on a écrit à coeur joie, comme à chaque fois. L'après midi, l'atelier continuait mais dehors, dans un très joli parc où il y avait pas mal de monde, un peu trop à mon goût et qui parlait si fort parfois que ça pouvait être génant pour écrire. Ils nous regardaient étrangement avec nos cahiers en main. Ils prenaient des photos, plein de photos, et ensuite s'asseyaient pour les regarder. Je crois qu'ils finissaient par plus regarder les photos que la nature si belle et organisée à cet endroit. C'était le dernier moment d'écriture pour la saison.

Hier, au lieu de les recevoir chez moi, un couple d'amis est arrivé et nous sommes partis déjeuner dans un petit restaurant sympathique des environs, un moulin. Elle, c'est l'amie retrouvée. On a du passer 20 ans sans se voir , on avait l'impression que c'était hier. C'était vraiment simple et facile. J'ai compris que c'était lui qui avait souhaité un peu de distance, à l'époque nous nous voyions avec d'autres amis, et je pense que certains ne lui convenaient pas. Et puis pris avec les enfants, les familles ..... ! Après, c'est assez difficile de reprendre contact. C'est fait. J'espère sincèrement que nous allons garder cette relation parce qu'on se ressemble beaucoup et qu'il est facile pour moi d'échanger avec elle. Nos maris ont eu l'air de très bien s'entendre.

Voilà, nos week end ne sont pas tous aussi chargés. L'été s'annonce et peu de dates sont cochées alors que pour la plupart l'agenda est plein. Nous avons eu l'habitude de rester disponibles pour les travaux nombreux à la belle saison. Et par précaution, peu de prévisions. Il y a de toutes façons de nombreuses propositions autour à cette période. On peut sortir même si rien n'est prévu à l'avance.

Les activités s'arrêtent un temps, c'est parfois un peu déstabilisant. Mais c'est pour mieux repartir après !

Et pour vous, quand les activités s'arrêtent, ça vous fait quoi ?

 

Posté par melancolie85 à 11:45 - Commentaires [5] - Permalien [#]