19 janvier 2015

quelques news !

Un rhume qui s'éternise et qui fait que je suis loin d'être efficace ! j'ai voulu la jouer sans le médecin, j'ai traîné, je me suis beaucoup mouchée, j'ai mal dormi, j'ai avalé des antalgiques, j'ai fait des fumigations, j'ai transpiré, j'ai eu froid, j'ai perdu ma voix,     vous connaissez ça vous aussi n'est ce pas. Faut au moins avoir vécu ça une fois en hiver, pour savoir que c'était bien l'hiver.

Une épaule qui ne veut plus faire grand chose... Je vais chez le kiné tout à l'heure. Rythme de 2 séances par semaine.

J'imagine encore une fois ceux qui ont des problèmes bien pires que ça, comment font ils pour tenir le coup ? Moi, je me dis que la période sera plus ou moins longue, mais ça passera. Le temps que ça dure, c'est éprouvant. Je peux encore venir ici, l'épaule est quasi immobile quand j'écris, c'est seulement la main qui s'agite. Mais pour beaucoup d'autres gestes, balayer, serpiller, cuisiner, c'est bien différent.

Nous sommes allés voir Mommy au cinéma hier. Grand moment de cinéma. Le jeu des acteurs est grandiose, et les plans, les images, l'humour, la violence, l'humanité, tout ça s'entremêle et on ne trouve pas le film long. Mon mari l'a trouvé très dur. En effet, le sujet est difficile. Peut être que pour ma part, je l'ai autrement. Mon père faisait des crises qui pouvaient être assez fortes à la maison. Mais quand même loin de ce que fait le jeune homme dans le film. Et là c'est l'histoire de la mère avec le fils.....  Sans doute existe t il de nombreux cas qui ressemblent à celui là et qui sont plus ou moins cachés dans les familles. Cette mère est très courageuse, dans le film, et a un grand sens de la dérision, et une force de vie, et pourtant à la fin, elle n'en peut plus et décide finalement de placer son fils. On sort du cinéma bien remué.

Je vis comme d'habitude au fil de mon agenda, ma petite vie à moi. Rien d'extraordinaire, et je m'en contente.

J'ai fait du tri dans mes photos, j'ai envoyé celles de l'été, d'un mariage, je n'avais pas pris le temps.

Je me remettrais bien à la généalogie, mais ça prend beaucoup de temps et d'énergie, je n'en ai pas assez en ce moment.

Finalement, je ne trouve pas le manque de bénévolat pour l'instant. J'arrive malgré tout à avoir du contact. Ce ne sont pas les mêmes qu'avant mais ce n'est pas grave. L'important est de ne pas rester prostrée au fond de sa maison. Il ne faudrait pas revivre ça. C'est arrivé autrefois. Je ne suis donc plus la même ?

Je regrette de ne pas avoir répondu aux commentaires sur l'article "c'est quoi ce monde". Impossible de les lire au dessous, et donc de répondre. Je les ai lus uniquement en passant par canalblog et tous les paramètres. J'ai tenté quelques trucs sans résultat. Je vous l'ai dit : je suis une bille en informatique, je me croyais à un moment pas si mal, et non, je suis une bille.

 

Posté par melancolie85 à 15:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]