20 septembre 2015

drôle de semaine

Dès lundi j'ai senti à nouveau le rhume qui envahissait ma tête, comme il y a un mois. J'ai sorti l'artillerie et sans médecin, me suis soignée comme j'ai pu. J'ai lutté. Mardi, je m'étais engagée pour une journée avec deux amies chez l'une d'entre nous pour un peu d'écriture et de visite. J'ai failli renoncer et j'ai pensé que vraiment, elles ne seraient pas contentes. J'ai pris sur moi, nous avons écrit entre nous à partir de petites consignes qu'elle avait préparées, nous sommes allées aussi visiter le joli parc juste à côté, il faisait beau à ce moment là. Je suis rentrée le soir épuisée. La fin de la semaine fut laborieuse, rien envie de faire, je me traînais. Le grand fils est rentré de son périple. On avait imaginé faire un truc pour l'arrivée, mais le temps était très mauvais, tout le monde était au travail, moi patraque, nous n'avons rien fait du tout. Il était heureux et en forme. Nous n'avons rien prévu pour ce week end, il nous faut travailler ensemble au bureau pour avancer. On me presse du côté des comptables. J'avoue que depuis juillet, je suis ralentie. Je ne sais même pas comment je fais pour tenir. J'en suis toujours à deux séances de kiné, même si ça évolue pour le mieux. Moralement, je me surpasse. Ce qui me fait beaucoup de bien : voir mon petit fils au minimum une fois par semaine.

Lundi je reprendrai le chemin de l'écriture, il y aura des personnes nouvelles, j'espère que je vais me sentir à l'aise.

Et vous, où en êtes vous ?

Posté par melancolie85 à 08:20 - Commentaires [6] - Permalien [#]


14 septembre 2015

très satisfaits

L'homme s'est reposé. Je lui propose une sortie, parce que en ce moment, je ressens un besoin de sortir. Il est d'accord, suffisamment en forme après avoir tant travaillé la semaine passée. Je suggère de proposer aussi à un couple d'amis ou bien de la famille : c'est parti pour les sms. Aucun de ceux demandés n'est disponible. Bien sur, nous partons quand même. J'apprends qu'elle a fait une rando le matin même, et là je vois qu'elle n'a pas pensé à moi. C'est parce qu'elle a déjà trop marché qu'elle ne viendra pas le soir, trop fatiguée. Je lui réponds que je ne savais pas pour la rando du matin, et que si je l'avais su ça m'aurait peut être intéressée. Elle me dit qu'elle pensait que ça m'aurait fait trop de km. Je suis surprise. Elle a surement raison, ça m'aurait fait trop. Mais cela n'empêche pas la proposition. Je suis une communicante. J'ai vite fait d'envoyer des sms ou des mails pour proposer. L'inverse est moins vrai. Je reçois peu de propositions. En numérologie je suis 3 : la communication. Je suis peinée. L'un propose, l'autre dispose. Cà ne coûte rien de proposer.

Nous sommes donc allés à cette petite rando dans la petite ville tant aimée de cet été. C'est comme si on partait en vacances quand on va là bas. Nous arrivons trop tard pour le premier départ. Il faut s'inscrire. C'est gratuit. Déjà nous avons croisé le premier groupe qui partait. Nous attendons le deuxième départ avec plein d'autres gens. Nous ne connaissons vraiment personne. Nous sommes bien sous ces halles majestueuses d'un autre temps. Top, c'est parti. Nous serons plutôt devant. Il commence à faire nuit. Il y a des bougies partout pour baliser le chemin, c'est magnifique. 5 km entre ville, bord de rivière, chateau, parc. Nous ne parlerons quasiment à personne, sauf aux organisateurs. A la fin, il y a un pot. On doit remplir une petite enquête de satisfaction. Ce sera "très satisfait" dans toutes les cases. Nous observons que finalement les gens sont plutôt à deux, à trois. J'ai besoin de voir comment se comportent les gens. C'est plutôt calme, voire silencieux. Il y a quelques enfants avec parents, grand parents. J'entends des mots d'enfant "ils ont du mettre du temps à poser les bougies partout".....

Nous constatons que finalement à deux, c'est vachement bien. Après la fin de la rando, on a flâné encore un peu dans la ville. Il n'y avait plus un chat. Tout le monde s'était dispersé. A deux, on fait vraiment ce qu'on veut.

Posté par melancolie85 à 10:02 - Commentaires [24] - Permalien [#]