06 septembre 2015

pour le plaisir !

 

A la radio, récemment, entendre que Sheller va sortir un nouveau C D, en entendre un morceau si beau, et puis rechercher sur le net toutes ces compositions, et se dire,   c'est quelqu'un ce monsieur.... c'est du bon, c'est du pur,   ça transporte .....

Sur le site, réécouter le nouveau morceau, encore une pépite, mais pas possible de le mettre ici.   Voir que bientôt il jouera à Paris,  se dire que ce serait bien d'y aller, parce que je ne l'ai jamais vu de ma vie, et que j'adorerais.... 

Peut être tenter d'y aller ????

Vous aimez ?

 

 

 

Posté par melancolie85 à 09:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]


02 septembre 2015

L'automne arrive !

Il fait beaucoup moins chaud. Ce matin, en ouvrant la grande baie, j'ai senti l'odeur de l'automne, le sous bois, le champignon, l'humidité sur la pelouse. Bref, une saison se termine et l'autre qui arrive à grands pas. Hier j'ai fait de la confiture de pêches, j'ai préparé des haricots verts, le jardin est encore plein. Les grosses récoltes des champs vont arriver : haricots et pommes de terre, ça ne rigole pas, faut pas les rater. Si bien qu'hier nous avons à peine évoqué notre énième anniversaire de mariage, trop de préoccupations. Pas eu de vacances cet été, pas maintenant non plus. Nous devions pourtant prendre deux jours pour aller voir le barrage en Bretagne, celui qui est vide occasionnellement. Y arriverons nous ? Je ne suis pas au même régime qu'eux. Si j'ai envie de prendre un peu de temps, je le peux mais je culpabiliserais bien vite d'en prendre trop.

Cà fait longtemps que je ne vous ai pas parlé de mes épaules. Toujours des douleurs, même à gauche, celle qui normalement est sortie d'affaire. Et la droite, encore un grand, grand manque d'amplitude. Si bien que par moment je serais bien tentée d'essayer autre chose. J'ai entendu parler de myothérapie. J'ai l'adresse d'un kiné qui s'est orienté dans ça. Qu'est ce que je risque ? le travail est différent, c'est plus basé sur les muscles. Je me suis habituée à ces douleurs et pourtant, je ne devrais pas. Je suis beaucoup plus fatiguée qu'avant à cause de ça et je fais beaucoup moins de choses. J'ai eu le résultat du médecin conseil, ils vont m'indemniser pour une période, jusqu'à la date de visite. Depuis ils considèrent que je suis guérie. Ah bon, s'ils le disent ! Quand on est administrative, sans doute qu'on ne travaille pas vraiment d'après eux. Je ne me battrai pas.

Et de la phobie sociale, avez vous remarqué que je vous en parle de moins en moins ? Cela veut dire qu'en effet je suis moins gênée, même si ça peut encore arriver parfois. Je pratique encore l'évitement certaines fois. Mais j'arrive à avoir une vie assez variée, grâce à mes différentes actions. Cette évolution ne s'est pas faite sans remise en cause, sans travail, sans la rencontre avec des personnes qui sans le savoir peut être m'ont beaucoup aidée. Quel dommage de ne pas avoir compris plus tôt que c'était à moi de changer. Mais parfois on est paralysé par les situations. Tout n'est pas encore rose. J'ai des peurs, pas que sociales. J'ai peur de l'avion, je viens de refuser l'invitation pour un voyage avec des amis, parce que trop d'heures d'avion. Pourtant je l'ai déjà pris. Mais en ce moment, de ce côté là, c'est blocage complet. Je me dis malgré tout que je peux voyager autrement, moins loin, mais avec autant d'intérêt.

Bientôt, l'écriture va reprendre. Retrouver ses bonnes habitudes des lundis soirs une fois tous les 15 jours. Pas de gym encore, impossible vu ma santé. Peut être un peu de yoga, mais rien de sur encore. J'aimerais aussi chanter ou faire du dessin, ou les deux. Je suis trop gourmande de tout. De plus, je n'ai aucun talent dans ses disciplines, mais j'en rêve quand même, comme si j'avais tant perdu de temps avant.

Rattrapper le temps perdu, est ce possible, vu mon âge ?

Posté par melancolie85 à 10:03 - Commentaires [11] - Permalien [#]

31 août 2015

Qu'avons nous fait ?

Ce week end, j'ai laissé tomber une invitation pour la présentation d'un livre. Je n'ai pas vraiment laissé tomber, j'ai juste oublié. Je n'aurais sans doute pas été très à l'aise dans cet endroit. Samedi, nous voulions aller dans un lieu où se mêlent balade et spectacle, sauf que le spectacle est le dimanche seulement alors on ira une autre fois. A la place, sur sa proposition à lui, nous sommes allés en forêt. Il faisait une chaleur presque insupportable, nous avons pris le temps. J'ai fait des photos et j'ai marché en admirant les endroits. C'est à deux pas de chez moi, mais j'avais l'impression d'être loin, ailleurs, spectatrice de la nature si belle et si bienveillante pour nous remonter le moral. Quand on prend des photos, on est à l'affût des effets de couleurs, des reflets dans l'eau, de détails qu'on ne voit guère si on marche sportivement. Nous sommes rentrés tout transpirants de cette heureuse balade, et après nous étions invités chez les nouveaux voisins pour un apéro. Nous y sommes allés avec une autre voisine et nous avons pu rester dehors toute la soirée, avec la superbe lune comme invitée de dernière minute. Ce fut une soirée paisible, amusante, captivante et riche des savoirs des uns et des autres, avec de la bienveillance, et plein de petits trucs à grignoter et à boire sur la table. Je suis contente de mon voisinage, il fut un temps où entre voisins, nous nous ignorions complètement. Ce n'était pas ceux là.

Hier nous avions pique nique entre amis. C'était le deuxième de l'été pour nous deux, les autres ont plein d'occasions. Il n'est pas fan des pique niques. Mais nous avons passé une bonne journée dans un lieu très fréquenté justement pour les pique niques et les baignades, et les jeux. Je n'en revenais pas de tout ce monde. Pas de grande conversation, pas de prise de tête, juste manger et se laisser vivre. Les autres ont raconté leurs vacances. Ils ont aussi pesté sur leur feuille d'impôt. Une balade a fait la digestion et nous avons remis le couvert pour le soir. Nous sommes partis les derniers, il faisait quasiment noir. Pas sur qu'il y ait d'autre pique nique désormais. Nous n'en faisons pas en famille, aucune proposition de ce côté là. C'est pourtant ce qu'on voit le plus : des grandes tablées familiales. Pas pour nous.

Voilà, de quoi moins penser, de quoi avoir l'esprit distrait et continuer notre route.

Et vous qu'avez vous fait ?

DSCN2351

Posté par melancolie85 à 14:55 - Commentaires [10] - Permalien [#]