20 décembre 2014

ce matin, je me laissais couler ....

J'ai très mal dormi, la machine à penser était en route, bien trop en route. Finalement ces fêtes à venir ne me ravissent pas. Pas encore pris de décision pour inviter ou non ma famille, ma soeur et ses enfants. Quelques mois que nous sommes en froid. C'est moi qui ai installé le froid. Même si dernièrement nous nous sommes revues, elle et moi, suis je prête à ça ? non bien sur que non. Mes enfants réclament, ils sont moins susceptibles que moi, beaucoup moins, heureusement pour eux. Il faut ranger ma rancoeur dans le tiroir. J'ai écrit bon anniv à ma nièce en question, déjà j'ai mis du temps à cliquer .... 

Les fêtes serviraient t elles à mettre son orgueil de côté, alors que d'autres pensent que les fêtes sont tout orgeuil ?  Hier soir, cette réunion, ça a remué plein de choses..... Les familles .... les rancoeurs .... les cons .....  les trop de cadeaux, trop de bouffe, trop de sapin, trop de crèche, trop de chocolat, trop d'ennui, trop de tout.

Ce matin, je me suis levée du mauvais pied et ça a duré toute la matinée. Je me suis recouchée cet après midi au lieu d'aller faire des achats.

Et cette épaule droite qui défaille .... ça je ne voulais pas vous en parler mais je sens doucement venir s'installer la même chose que j'ai eu à gauche. Je vais devoir reprendre rendez vous. Mes séances de kiné étaient terminées depuis peu.   L'épaule gauche a à peu près retrouvé ses fonctions.   Et la droite me joue un tour, il parait que c'est fréquent.  La ménopause ne m'aura pas épargnée car je mets tout sur ce compte là, désordre. Cà me met cruellement de mauvaise humeur.

Et puis cette période où tout s'arrête, un peu comme l'été, juste pour la fête. Ben, moi c'est le 24 au soir la petite fête et puis après le 31 (la fête obligatoire). C'est tout. Et puis dans un mois un repas de famille élargie au restau.

Et moi qui n'ose rien entreprendre avec ma famille car mon coeur est encore si fragile.

Posté par melancolie85 à 12:34 - Commentaires [7] - Permalien [#]


le retour

Je ne m'endors pas assez pour rejoindre mon lit. Je rentre de cette réunion "spécial Noel" pour nous les gens de l'association. Cet après midi, j'ai fait des courses pour cette soirée, de quoi boire, de quoi faire un gateau, puis les timbales, les cuillères, le petit cadeau et un autre petit cadeau, parce lorsqu'on est anxieux, on devine que quelqu'un n'emportera pas son cadeau, et qu'il en manquera un..... pourquoi j'ai pensé ça ?    parce que je pense trop....   J'ai fait aussi quelques courses pour la maison, pour ma mère. Je suis rentrée claquée, trop de monde, trop de bruit, trop de lumières    et hélas, il faut que j'y retourne demain car j'ai encore de nombreux achats à faire.

Bref, en rentrant, j'ai fait le gateau. J'avais mal à la tête. Et je suis partie, les bras chargés, pour cette réunion. Le sujet était les fêtes. Et puis le partage des cadeaux anonymement.  Chacun a pu s'exprimer sur ce qu'il vivait, ce qu'il espérait, j'ai bien vu qu'on vivait un peu tous les mêmes choses, les repas de famille compliqués, ceux qu'on a du mal à supporter pendant ces retrouvailles, ceux qui craignent d'être tout seul pendant les fêtes. On s'exprime, c'est le but. Tenter de chasser nos angoisses, tenter d'y arriver bien pour une fois, ne pas dramatiser ....

C'est le retour qui m'est le plus difficile. Chacun reprend sa voiture. On se reverra, si on le veut, dans un mois. Entre temps qui fera signe ? certes il y aura sans doute les échanges de voeux, par mail. Je ne sais pas si tous ont un réveillon de prévu. Finalement je ne sais rien. Et les autres ne savent rien de moi non plus.

Même en se parlant, on ne se dit rien. 

Posté par melancolie85 à 01:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 décembre 2014

les jours qui passent

Je viens un peu moins ici.... mais ce soir j'y reviens quand même. Ce rituel n'est pas encore terminé.

La semaine dernière fut trépidante : une soirée entre filles au restaurant, 4 du même âge, du presque même endroit, c'était promis, on irait manger ensemble, c'est fait, c'était sympa. Je n'aurais jamais pensé réussir ça un jour. Et puis une première pour une autre soirée, entre collègues de travail, un restau, et un bowling.... ça change du boulot quotidien. Bien réussi aussi.

Deux soirs occupés dans la semaine, et ho doucement.... je n'ai pas la cadence ! Le samedi et le dimanche, rien n'était prévu, je devais me reposer. Samedi, juste une balade dans la ville voisine et son animation de Noel qui ne faisait pas trop Noel, déçue. Et puis un simple coup de fil le dimanche matin qui fait que ce dimanche devient convivial avec presque tous les enfants, et on improvise le menu, et on fait le sapin l'après midi, et ça coule tout seul tout ça !

Les jours sont très courts, j'ai l'impression de faire si peu de choses.

Ma mère va vraiment mieux. J'ai plaisir à la revoir et à l'entendre dire quelques mots.

Mes achats ne sont pas encore faits, ça c'est moins cool.....

Et chez vous, ça va ?

 

Posté par melancolie85 à 19:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]