Il parait que je me plains toujours et que ce n'est pas intéressant. Je le sais, je suis une larmoyante, toujours la plus malheureuse, j'ai refait à l'identique ce que faisait mon père. J'ai maintes et maintes fois chercher à changer, je sais les méthodes, je n'arrive pas à les appliquer, je les comprends c'est tout. Des fois je les préconise aux autres.

Une grosse contrariété vient encore me faire sombrer dans l'abîme. Il paraît que j'ai tort. Bien sur que j'ai tort de penser ce que je pense. J'ai déjà vécu le même épisode il y a quelques années, ça recommence. Je croyais être guérie. Pas du tout. Même symptôme. sensation de coeur qui pèse une tonne. Larmes qui montent. Ventre noué. Gorge serrée. Goût à rien. Dégoût de tout. L'impression de me noyer dans cette vie. Pourquoi ai je ça à re-vivre ?

Je dois faire preuve de tolérance et d'ouverture d'esprit. Finalement je ne suis ni tolérante ni ouverte d'esprit. Ce qui m'est fait peut me faire mal même si l'intention n'est pas là. Ils le savent, ils recommencent. L'humain n'a pas de pitié. De toute façon, l'humain a tous les droits, il s'en fiche bien parfois de blesser......

Hypersensible je me sens. Tous mes sens en éveil à la forme négative.

Pourtant demain j'aurai..... ans, faudrait que je sois un peu joyeuse. Cà va pas être facile !

Toutes ces années à essayer de changer, avec tout plein de techniques, et ce blog qui est là pour m'aider aussi.

Et toujours cette petite fille qui crie à l'intérieur !!!!!! comment peuvent ils comprendre ? d'ailleurs qu'y a t il à comprendre ?

Ces mots déposés là trouveront peut être réponse, et s'ils pouvaient me libérer un peu en partant vers les cieux ......

J'en arriverais à prier le Bon Dieu.

J'aurais aimé garder le ton léger de ces derniers jours, hélas, j'espère qu'il reviendra.... peut être grâce à vous un petit peu !