21 mars 2013

J'ai quel âge dans ma tête

Petite fille à l'infini

ou vieille toute endolorie

rêveuse devant l'éternel

opprimée d'un monde cruel

la musique pour meilleure amie

le miroir comme grand ennemi

je ne sais plus l'âge que j'ai

je ne sais plus tous mes secrets

combien de temps me reste t il

pour devenir encore un peu

quelqu'un de mieux

quelqu'un de vieux

 

Posté par melancolie85 à 10:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


19 mars 2013

se donner du temps !

ah la semaine dernière, je n'ai pas chômé : j'avais atelier d'écriture le lundi, le mardi comme d'habitude le cours d'anglais (sauf que des fois je n'y vais pas), le jeudi réunion pour l'accueil compostelle + cours de sophrologie le soir, réunion des anxieux avec atelier d'écriture le vendredi soir, et le samedi après midi : visite à ma mère + théâtre le soir, le dimanche : matin, visite d'une expo photo à la commune voisine et repas cabaret le midi + après midi.

Mais pourquoi je vous raconte ça ? parce que ce sont des exploits. Il y a quelques années, je n'aurais rien fait du tout. J'aurais juste assumé ma vie de famille, tant bien que mal, avec une migraine au moins dans la semaine. Oui, je sais, je rabache....

C'est étonnant quand même l'évolution. Et si je n'avais jamais osé mettre les pieds à l'atelier d'écriture ? Et si je n'avais pas entendu la proposition de C. qui donne les cours d'anglais ? et si je n'avais pas répondu au petit article du journal de la commune à propos de Compostelle ? et si je ne supportais pas d'ouvrir la porte de la maison de retraite ? et si je n'étais pas très copine avec ma nièce qui jouait dans la pièce samedi ? Et si je n'avais pas répondu à l'invitation par mail à l'expo photo ? et si je n'avais pas saisi l'offre de mon amie pour le cabaret, elle qui peut avoir des places, qui s'arrachent, alors que tant de gens n'arrivent pas à en avoir ? J'ai de la chance.

La vie est faite de petits signes, de mains tendues, de propositions..... Il fut un temps où je fermais les yeux, je fermais le coeur. Heureusement, ce temps là est révolu, même si rien n'est facile, même si il y a encore des ratés, même si parfois j'échoue, même s'il y a des endroits qui restent difficiles à franchir. La conscience est là : personne ne peut faire ses pas à ma place.

Je suis récompensée, mon carnet d'adresses a évolué. Ah non, il n'est pas blindé comme certains, mais il y a un peu de vie, c'est le principal.

Il m'arrive de relire mon blog quelque temps après avoir écrit (mois, années). Je veux pouvoir relire ce post en espérant progresser encore, me dire que la route est longue mais que l'espoir est là. Vivre comme la plupart des gens ! c'est un défi quand on a baigné dans une toute autre atmosphère.

C'est mon sujet de prédilection : l'évolution des êtres, en particulier mon évolution.

 

Posté par melancolie85 à 15:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]