Il a loupé son BTS, il est vexé. Je n'ai pas besoin d'en dire plus. J'avoue que je m'y attendais. Si peu de motivation. Depuis 2 ans, on le pousse au moins à finir ces années. Le diplôme je n'y croyais guère. Et puis je me dis que ça fait plaisir mais qu'il n'y a pas que ça qui compte. Mais c'est son premier échec, il a eu tous ses autres examens. Et là, il flippe. De toute façon, il arrête les études. Il veut bosser. Il bossera chez nous, normalement c'est lui la relève. J'ai vu son honneur atteint. Et oui, dans la vie, il y a des échecs. Il faut faire face. Mais pour un gamin qui n'a jamais aimé l'école, qui n'a jamais redoublé mais toujours ras les paquerettes, je trouve qu'il a fait un beau chemin. Il dit qu'il se représentera l'année prochaine en candidat libre. Cà m'a scotché. On verra bien.