29 janvier 2010

Petites nouvelles !

Non pas des histoires. Juste un peu de moi. Et bien, je viens de récupérer ma nouvelle voiture puisque l'autre a été cassée par Monsieur sur la neige. L'année a commencé en fanfare. Allez, ce n'est que du matériel, il n'a rien eu du tout et pourtant quand on voit l'état de la voiture !!!!   Les jours sont gris en ce moment, j'ai mille choses à faire et je commence à retrouver l'énergie et l'envie de faire. J'espère que ça va continuer. Je suis contente de m'être bien intégrée à l'atelier d'écriture, enfin quand je dis ça, c'est que j'y vais sans avoir mal au ventre. C'est un seul soir et on n'y va pas pour discuter, mais pour écrire. Il y a quand même par rapport à nos écrits parfois des échanges intéressants, mais le moteur essentiel c'est le plaisir d'écrire, ce n'est pas de la psycho. J'y prends bien plaisir, je m'étonne de ce que je peux écrire et de ce qu'écrivent les autres, il y a vraiment des phénomènes d'écriture. Je découvre puisque c'est un monde que je ne connaissais pas. Sinon, je continue la gym une fois par semaine. Je pense que c'est bon pour le corps et l'esprit. En général, quand j'en reviens, je suis bien. Le sport est donc vraiment bienfaiteur, je n'en  ai pas eu conscience assez tôt dans ma vie. Je vivais à la campagne et ceux de la campagne n'allaient pas au sport, c'était comme ça. Et on ne reconnaissait pas au sport à l'époque les vertus d'aujourd'hui. Je n'ai pas repris de rendez vous chez mon thérapeute depuis pas mal de temps, l'impression que ça ne sert plus à grand chose. Je vais le revoir ce soir mais en réunion de groupe de l'association. C'est une soirée pour les adhérents, et il n'y a pas de thème ce soir. C'est libre. Faudrait pas que ça me tire vers le bas. Mais j'y trouve mon compte puisque plus ou moins nous vivons les mêmes doutes, peurs, etc. Nous avions décidé de ne rien programmer ce week end pour nous mettre au rangement. Il s'avère que nous aurons quand même de la visite demain après midi, ce sont des clients que nous connaissons bien maintenant et qui viennent chercher des graines. Ce sera mini balade autour de chez nous et galette. Sinon, je compte bien avancer un peu. Mon homme est totalement débordé en ce moment par plusieurs projets à la fois. Donc, un peu de répit lui fera du bien. Cette semaine nous avons eu une réunion de l'autre asso locale dont je fais partie, le président nous a annoncé sa décision d'arrêter. Et on n'a plus de président; Personne n'a été coaché pour ça. Qu'est ce qui va se passer ? Ce n'est pas une place pour moi bien entendu. Et les autres n'en veulent pas non plus. Je sens que ça ne va pas être simple. Dernièrement, j'ai été confrontée à une situation anxiogène qui m'a malmenée quelques jours. Nous avons participé avec mon mari à une fête de la commune, comme bénévoles. J'espérais trouver un truc à faire sans être exposée. Au début, j'y ai cru, sauf que la "chef" cuisine m'a demandé de guider les serveurs dans la salle, et là je ne savais plus quoi dire, sachant bien que je ne pouvais pas le faire. Alors je me suis arrangée. J'ai dit ni oui ni non. Et je n'ai pas exécuté l'ordre. Je n'ai quasiment pas mis le nez dans la salle et suis restée travailler dans la cuisine, prétextant que les jeunes étaient assez grands pour servir tout seuls. J'ai été très gênée et ne me suis pas expliquée. Voilà, je ne suis donc pas guérie. Mais je fais ce que je peux. Essayer d'expliquer ? A quoi bon ? Difficile de faire comprendre des sentiments aussi complexes. Je vous souhaite un bon week end.

Posté par melancolie85 à 19:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]


25 janvier 2010

atelier de ce soir

  • texte sur le sujet que j'ai choisi : l'amitié.

Ce sentiment si fort que l'on nomme amitié, à quoi ressemble-t-il dans mon coeur tout serré ? C'est une main qui se tend, c'est un sourire, un mot, c'est un petit café que je veux partager. Besoin de toi un instant, un tout petit moment. Alors, renaîtra le printemps dans mon coeur doucement. J'ai promis à la vie de l'avoir pour amie.

  • L'animatrice a posé sur la table un morceau de bois aux formes bizarres. Ecrire un texte à partir de cela.

D'où viens tu ?

De quel pays, de quelle tribu ?

                           MORCEAU DE BOIS

Que deviens-tu entre les mains de cet homme qui te parle et qui te touche ?

                          MORCEAU DE BOIS

Une vierge de bois

Regardant vers le ciel

Priant pour les fidèles

L'été prochain, sur le petit marché,

Je te remarquerai entre toutes les femmes

Et je t'achèterai pour guérir mon âme

Moi qui n'aie plus la foi

Tu deviendras ainsi

                          MORCEAU DE MOI

Posté par melancolie85 à 23:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]