28 juillet 2009

Ils ont osé ....

Lors de notre voyage de février à la Réunion, nous avions rencontré 2 couples de bretons qui suivaient quasiment le même itinéraire que nous. D'ailleurs, on se retrouvait sans se le dire dans les mêmes endroits et du coup, on avait bien sympathisé autour de nombreux ti-punch. On avait le même vol de retour. Et une fois à Paris, nous avions échangé nos adresses, échangé aussi quelques mails avec photos. Puis silence. Il y a quelques jours, mon mari reçoit un coup de fil : c'était eux. Ils proposaient de venir nous voir avec leur camping car et passé le week end. Pour un couple, c'était leur départ en vacances et donc ils continuaient leur chemin, pour l'autre couple, c'était juste le temps d'un week end. On contacte nos amis, ils sont libres le samedi, ça va le faire. Mais j'avoue je ne suis pas trop habituée à me faire surprendre de la sorte. Allez, c'est oui. Ils arrivent samedi après midi. J'appelle nos amis pour nous rejoindre. Après évocation de nos chouettes souvenirs de vacances, on leur fait visiter autour de chez nous (oui, c'est historique auprès de chez nous, beau domaine avec forêt et étang, et de l'histoire du temps des guerres de v...) Quelques photos, un sauvetage de hérissons prisonniers (trop drôle), une belle promenade, retour à la maison, puis départ chez nos amis pour dîner (nous avons organisé le dîner mon amie et moi : elle l'apéro, l'entrée, et moi la suite). Pas de prise de tête. Avant, on fait le tour de la commune en voiture. C'est charmant aussi, d'ailleurs nous allons peut être devenir "cité de caractère". On rentre tard. Ils dorment dans leur maison ambulante. Et dimanche midi, repas simple chez nous. Pas de petit plat dans les grands. Mon homme a du travail, il ne sera pas très disponible ce jour là. L'après midi, je les emmène au festival, hélas c'est moyen le programme, le meilleur est pour le soir et nous devons rentrer avant. Un couple repart, l'autre dîne avec nous vite fait et reste encore une nuit. Mon mari leur offre une petite ballade à cheval lundi matin. Lundi midi, ils partent. Promis, on se reverra. C'est comme si on se connaissait depuis toujours. Et puis ils aiment la simplicité et moi avec, car comme ça le stress se gère mieux. Je suis quand même fatiguée depuis le week end. Manque d'habitude. Le plus drôle, c'est qu'on aurait pas du se rencontrer, puisqu'ils partaient en voyage en Guadeloupe quand il y a eu les évènements, et l'agence les a réorientés vers la Réunion. Ben, je progresse.

Posté par melancolie85 à 13:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]