29 décembre 2008

un café, deux grillées !

C'est ce que je viens de consommer ! Revenir aux choses simples. Cà fait du bien. Après le tourbillon de la fête, dur dur de se reconnecter. Avant le petit café, je suis allée marcher. Le soleil m'a bien accompagné.

Le 24 au soir, nous étions nous deux et nos deux fils : juste un petit repas, pas de tralala, un potage, lasagne saumon/poireaux, buchette chocolat. Mon grand fils sort après comme tous les ans retrouver des copains. Le plus jeune joue à la play. On ne se couche pas trop tard. Pas de messe pour nous. Cà fait quelques années qu'on arrive pas à y aller. Si on y va, on quitte nos fils. Et le lendemain matin, cuisine donc impossible d'y aller non plus, timing oblige. Dieu me pardonnera. Le 25, on attend ma fille et son ami pour s'offrir les cadeaux. Ils arrivent : le rituel a changé, avant on mettait les chaussures la veille et le matin, y avait plein de cadeaux dedans. Là, on a remis en main propre. Tout le monde était content : pas de grande folie. La table est mise, pas triste pour caser 20 personnes. J'ai listé mes "trucs" à faire afin de bien gérer les fours. La famille arrive assez tard car avant aussi ils ont fait leur échange de cadeaux. Je n'ai pas été beaucoup assise, fourneaux oblige. Il manque un invité (au chevet de son neveu très gravement malade) et l'amie de mon fils n'est pas là, c'était prévu, elle est avec sa toute petite famille et ne conçoit pas les laisser ce jour là. Au menu, apéro tout simple, brioche au foie gras, rôti de magret de canard aux pêches, gratin dauphinois, salade, fromage, buche pommes caramel, clémentines, café. L'ambiance est moyenne, il y en a qui sont crevés, qui se sont couchés très tard. Enfin, c'est moi qui dit que l'ambiance est moyenne, apparemment tout le monde était bien content. J'attends toujours plus. Ils sont ensuite allés marcher un peu et moi j'ai rangé. Ensuite dvd pour certains, jeux pour d'autres. Puis un potage, et hop tout le monde est reparti. Ma mère était aussi avec nous, mais un peu déconnectée parmi tous. Pas de malaise déjà, ça s'est bien car c'est arrivé plusieurs fois aux fêtes de Noel.

Samedi 27, c'était le repas avec l'autre famille : ça ne me réjouissait pas vraiment. En fait, c'était très bien. Comme quoi ! Chez mes beaux parents, tout le monde a donné un coup de main. On était une trentaine. Fruits de mer, coquille de poisson, pintade aux pommes/raisins/chataîgne, pommes dauphines, salade, fromage, bûche. Belle tablée de cousins et éclats de rire. Jeux pour presque tous. J'ai fait une partie d'un où il y  a des mimes à faire, j'ai pas trop assuré.

Posté par melancolie85 à 17:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]