23 novembre 2008

un peu de rose quand même

Oh oui j'allais oublier, le gris serait il plus fort que le rose ? Et pourtant j'ai une bonne nouvelle. Important pour moi de l'écrire. Ce matin, mon mari a reçu par téléphone, puis par fax une commande de quelques tonnes de nos haricots. Nous avons tellement démarché ces jours derniers, par téléphone, par mail, mon homme et moi aussi. D'ailleurs certains m'ont félicité pour ma pugnacité, j'en étais toute chose ! Apparemment j'étais convaincante. Mais ce client, c'est mon mari qui l'a convaincu. Youpi ! un peu de rose ! Rose et gris c'est joli !

Posté par melancolie85 à 16:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


gris dimanche

Ma seule sortie du week end fut vendredi soir. Un jeune homme de l'âge de mon aîné présentait un diaporama de son séjour en Inde. Il y était en tant que bénévole dans un mouvement catholique. J'avais envie d'aller à cette soirée, mais mon mari n'était pas sur d'être disponible et je n'en étais pas satisfaite. Les choses se sont arrangées : il a pu m'accompagner, sinon je crois que je n'aurais pas eu le courage d'y aller seule. Beaucoup de monde là : sa famille, des amis, des locaux car cette famille est très impliquée dans la commune (conseil municipal, etc). C'était l'antenne des missions de la paroisse qui organisait. A. a bien mené le diaporama (pas trop long, commentaires simples) puis on pouvait le questionner. Bien entendu, je n'ai pas parlé ni mon homme d'ailleurs. Certains ont osé sans problème. C'était intéressant. Ce jeune homme veut être prêtre, il est aux études pour ça, à la stupeur de mes enfants et d'autres. La misère en Inde.... j'ai senti que tout le monde était touché, les images parlaient d'elles mêmes, lui a apporté son aide, toute petite soit elle. J'aurais été courageuse, je me serai levée et j'aurais dit : il y a de la misère aussi chez nous et regardons là bien en face, faisons quelque chose quand nous pouvons, ne détournons pas le regard, la solitude, le dédain, sont aussi chez nous,   hélas je n'ai pas eu le courage et d'ailleurs, comment aurait ce été interprété ? Trop dangereux. Dans l'assemblée, beaucoup de gens qui vont à la messe régulièrement et qui pensent surement qu'ils sont tout bons grâce à ça. A la fin de la soirée, il y avait un "pot" je connaissais deux couples présents, nous avons un peu parlé. Cela m'a sécurisé. Mais je n'ai pas su aller au devant d'autres personnes de l'assemblée que je connaissais. Eux non plus ne sont pas venus vers moi d'ailleurs. C'est qui qui fait le premier pas ????? Nous sommes rentrés. Ce matin, j'ai adressé un email de remerciement à ce jeune en évoquant quand même mon questionnement. Va t il me répondre ? En tout cas, j'ai aimé son humanité. Lorsqu'on est rentré, il nous a dit bonsoir par nos prénoms et m'a embrassée affectueusement. Je l'ai connu tout petit. J'aimerais qu'il m'aide.

Et hier et aujourd'hui, maison. Rien d'extra. Travail pour mon homme et moi, je tourne en rond.

Posté par melancolie85 à 16:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mon blog est vert

Quand je parlais de mon blog que je trouvais moche, c'est que je ne sais pas l'animer avec musique et photos. Oui, je dois chercher mais pff. je passe déjà tant de temps à lire que non, je ne vais encore passer plus de temps ici.

Pour la couleur, ce n'est pas ma couleur préférée le vert, d'ailleurs je ne sais même pas si j'ai une couleur préférée, pas vraiment, cela dépend des moments, des circonstances, mais il est certain que je suis rarement habillée en vert ou alors c'est kaki. Mais j'ai choisi le vert parce que pour moi le vert représente l'espérance. Et j'ai donc misé sur mon blog pour mes espoirs : de partage, de communication, d'amitié, de rencontres, d'évolution, de mieux être.

Pour me donner plus de chance, je l'ai donc mis en VERT.

 

Posté par melancolie85 à 11:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 novembre 2008

Ton agressif !

Mes proches me disent que quand je parle, on dirait que je rouspète. Oh la la ! ça s'est reproduit encore hier soir. Faut dire que j'étais empétrée. Je devais aller à mon deuxième cours de "loisirs créatifs". Un couple débarque chez nous sans prévenir, c'est presque l'heure de partir pour moi. Cà s'embrouille dans ma tête. Leur dire, ne pas leur dire. Mon mari n'était pas encore rentré. Je veux à la fois rester avec eux, discuter, et aussi aller à mon cours. L'heure tourne. J'abandonne. Je reste. Mon homme et mon fils rentrent. Nous prenons l'apéro. Lorsqu'ils sont partis, mon jeune fils m'a fait la remarque "pourquoi tu parles comme ça, on dirait que tu rouspétais" ? Je suis interloquée. Je ne comprends pas. Je dis non, je ne parle pas comme ça. Et on n'en reparle plus mais ça me turlupine, je n'arrive pas à dormir. Ce n'est pas la première fois qu'on me le dit. Dans mon premier emploi, on m'avait dit que j'étais sur la défensive. Un jour, j'ai envoyé un mail à quelqu'un et après on m'a dit que j'avais un ton agressif. Comment changer ce ton ? Je crois que je copie car à la maison, dans mon enfance, on se parlait guère, on se gueulait dessus !

Posté par melancolie85 à 09:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

20 novembre 2008

Zut alors !

Mon blog est moche, pas de photo (toujours pas d'apn), pas de bannière (je sais pas les faire) , pas de musique (je sais pas comment faire), et pas beaucoup de commentaires. Je visite des blogs supers, je lis, je lis, je lis, qu'est ce que je lis, je lis plus de blogs que de livres. Voilà, c'est une constatation : mon blog est moche.

Posté par melancolie85 à 19:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

19 novembre 2008

des nouvelles !

Rien d'extraordinaire. Je me maintiens à peu près malgré ce temps pourri. Cà n'aide pas le moral cette humidité et ce manque de soleil. Je ne sais même pas quoi te dire, cher blog, pas inspirée. En ce moment de l'année, je me lève tard le matin, bien trop tard : 8 h - 8 h 30, ça énerve mon homme, je le vois bien mais il ne dit pas grand chose. J'ai eu une bonne migraine vendredi dernier, y avait longtemps. Nos affaires ne vont pas au mieux. On ne trouve pas d'acheteur. Il y a la volonté d'augmenter ce type de d'agriculture et en même temps, nous qui y travaillons depuis bientôt 10 ans, avons du mal à vendre nos produits. Qu'est ce qui se passe ? Des coups de fil et des coups de fil nous en passons. Nous avons même appelé le ministère mais alors, on est tombé sur un "énergumène" qui nous a renvoyé sur un autre office "machin chose". Ouh la la ! pas facile. On n'est pas directement menacé par le chômage mais si ça continue, à quoi ça servira de produire de bonnes choses ? Tu peux me le dire, cher blog. Ouais, à quand la bonne nouvelle ? A quand le coup de fil, "je vous prends toute votre récolte" ! A quand ?

Posté par melancolie85 à 16:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]