Lorsque l’automne arrive à petits pas,

J’ai peur, vois tu,

L’hiver sera pour moi rude et froid

Mon petit cœur le sait bien

Il en souffre déjà

 

 

 

Il lui faudrait des sourires

Pour le réchauffer

Et des rires

Pour l’émoustiller

Pour qu’il soit en joie

 

 

 

 

 

Pourquoi le monde est si dur

Pourquoi ne m’entend il pas

Monsieur l’Univers, aidez moi

A sortir de là

Tendez moi la main, je suis là

 

 

 

Je ne sais pas m’y prendre

Je n’y comprends rien

A ce monde de brutes

Qu’est ce que je fais là ?

Cà fait tant d’années

Que j’attends de voir

Que je voudrais y croire

 

 

 

J’ai autour de moi

La famille, le mari, les enfants,

Et pourtant me manque l’amitié

La vraie, qui peut être

N’est pas faite pour moi

Qui m’échappe

Qui ne veut pas de moi

 

 

 

Vous me direz

Arrête de te lamenter

Cà n’avance pas

Il faut positiver et

Cà arrivera

 

 

 

Monsieur l’Univers,

Entends moi ou

Emporte moi